Prenez soin de vous avec le sourire !

Érythème fessier du nourrisson : les soins naturels pour le traiter !

Votre bébé est grincheux, a les fesses rouges, des boutons, voire des crevasses à vif ? Vous êtes certainement face à un érythème fessier. Ne vous inquiétez pas des soins naturels peuvent l’aider à s’en sortir.

érythème fessier est une inflammation de l’épiderme des fesses du nourrissonL’érythème fessier : Qu’est ce que c’est ?

Aussi appelé « dermite du siège », les érythèmes fessiers sont une inflammation de l’épiderme des fesses du nourrisson qui s’explique par la qualité de sa peau. Plus fines que la nôtre, les glandes sébacées de votre bébé – responsables de la sécrétion du sébum, substance grasse qui protège la peau des agressions extérieures – et glandes sudoripares – qui sécrètent la transpiration et avec elle rejettent les acides du corps – ne sont pas encore développées. Sa peau est donc particulièrement sensible, devient vite sèche et s’enflamme facilement.

L'erythème fessier peut être très douloureux pour votre bébé80 % des bébés ont au moins une fois cette affection bénigne entre l’âge de 6 et 12 mois. Bien que sans gravité, elle est gênante, génère des sensations persistantes d’inconfort, de brûlure et démangeaisons et peut être douloureuse. Au final cela vient gâcher le quotidien de notre nourrisson qui va manifester sa détresse par un caractère nerveux et irascible.

Quels sont les symptômes qui doivent nous alerter ?

Il débute par la présence de plaques rouges suintantes ou sèches sur le siège.

On distingue deux types d’érythèmes fessiers :

  • Le simple, sans surinfection, qui peut cependant présenter des lésions. Il apparaît sur le derrière, le pubis et la face interne des cuisses et est généralement appelé érythème en W. Il est souvent dû à la pression des couches sur la peau de votre tout petit ou peut-être le signe d’une intolérance à une substance présente dans la composition de ces dernières. Il peut aussi être provoqué par une macération trop longue dans une couche souillée par l’urine, l’urine contenant de l’urée qui se transforme en ammoniaque, substance au combien irritante.
  • Le second, appelé érythème en Y, peut entraîner des surinfections. Il touche les plis de l’aine, le pubis, les organes génitaux, l’anus. Plus souvent suintant, il vient de la stagnation des selles ou de diarrhées acides déclenchées par des événements comme une antibiothérapie, la mauvaise digestion de certains aliments, les poussées dentaires, les problèmes ORL, etc. D’un rouge plus vif, il peut s’accompagner de petits boutons et s’étend volontiers. Attention, il demande une vigilance particulière, car c’est un terrain à microbes (candida albican [1], et plus rarement, mais quand même, staphylocoque doré et streptocoque).

Notons qu’une acné du nourrisson, une diarrhée ou une fièvre provoque aussi l’apparition de petits boutons rougeâtres sur une surface étendue de l’épiderme. La piste de ces autres affections devra être scrupuleusement écartée avec l’aide d’un thérapeute afin d’orienter la mise en place d’un traitement adapté.

Soulager son enfant : quels sont les premiers gestes à adopter ?

Dans la majorité des cas, une dermite du siège va disparaître au bout de quelques jours si elle est prise en charge rapidement. Néanmoins, certains gestes sont à prendre afin de ne pas compromettre le processus naturel de guérison :

  • Erytheme fessier : couches jetables ou lavables ?Afin de redoubler d’efficacité, il est conseillé aux parents de faire preuve d’observation et de vigilance pour comprendre l’origine de l’érythème ;
  • Lorsque l’érythème est dû au contact avec certaines substances allergisantes, il est préférable d’utiliser des couches jetables réalisées à partir de matières douces, comme du chanvre ou du bambou biologique ;
  • Le savon de Marseille est plus doux pour l'épidermeBien qu’étant plus écologiques, les adeptes des couches lavables ne sont pas toujours épargnés par la survenue de la dermite du siège. L’intolérance peut survenir suite à l’utilisation d’une lessive chimique mal tolérée par l’épiderme du nourisson. Là encore, il est préférable de choisir des détergents naturels et sans parfum comme les célèbres savons de Marseille et le vinaigre blanc.

D’une façon générale, il est primordial d’adopter une hygiène qui va favoriser la bonne forme de votre petit :

  • Savon d'AlepBannir les lingettes, gels nettoyants ou tous produits chimiques au profit d’un nettoyage à base d’eau tiède et de savon surgras, à pH neutre comme le vrai savon de Marseille ou le savon d’Alep lors du bain. Sécher en tapotant doucement avec une serviette en coton – frotter irrite ! – voire les laisser sécher à l’air, et surtout ne pas remettre de couche avant que cela ne soit bien sec ;

Où trouver ou comment faire son liniment oléo calcaire ?

Composé d’eau de chaux (vous en trouverez en pharmacie, elle rétablit le pH de l’épiderme) et d’huile d’olive (qui la protège de l’urine), le liniment peut être fabriqué maison en mettant chacun des composés pour moitié dans un récipient puis en émulsionnant au fouet jusqu’à ce que le mélange prenne une constance crémeuse ou se trouve tout prêt en pharmacie (la marque la plus connue est Gifrer, mais il en existe d’autres ! Cela coûte quelques euros. Demandez conseil à votre pharmacien). Il se conserve pendant des mois à l’abri de la chaleur et de la lumière. N’oubliez pas de bien le mélanger avant emploi !

  • Ne pas utiliser de talc industriel, et surtout pas en même temps qu’une crème, cela favorise la macération ;
  • Nettoyer le siège de votre tout petit après chaque selle avec du liniment oléocalcaire qui est un produit très hydratant. Une étude effectuée courant 2017 confirme qu’hydrater est la meilleure façon de prévenir et guérir l’érythème [2].
  • N’oubliez pas de bien vous laver les mains et celles de votre bébé après chaque change ;
  • Changer de couche dès qu’elle est sale, que ce soit à cause de la présence d’urine ou de selles ;
  • Veillez à ce que ses couches soient vraiment à sa taille et surtout évitez les culottes en plastique ;
  • Vous pouvez le laisser sans couche à différents moments de la journée afin de laisser l’épiderme respirer.

Quels sont les remèdes naturels à notre portée ?

Si vous allaitez, vous possédez naturellement le remède pour traiter efficacement les cas d’acné du nourrisson ou d’érythème ! Le lait maternel est en effet loué pour ses propriétés anti-infectieuses et cicatrisantes. Il est conseillé aux mamans d’appliquer le lait en légers tampons sur la zone enflammée à l’aide d’une compresse propre.

Il est conseillé d'appliquer de l'Argile sur l'érythème fessierAfin d’atténuer la douleur par frottement, il est également conseillé d’appliquer de la poudre de fécule de maïs ou de la poudre d’argile blanche ou verte surfine. Ce réflexe simple à adopter permet d’éviter l’apparition de champignons qui vont être responsables de l’irritation. L’application de cette poudre est donc préconisée avant de remettre une couche parfaitement propre.

La dermite du siège disparait avec les bons traitements naturelsL’application du liniment oléocalcaire comme de certaines huiles végétales biologiques est aussi vivement recommandée. Douces et naturelles, l’huile d’olive, l’huile de coco et l’huile de calendula ont un résultat apaisant et antifongique instantané. Elles peuvent être appliquées directement sur l’épiderme de bébé ou en dilution dans son bain.

Pour accélérer la cicatrisation d’une dermite de siège, on peut vaporiser la zone fragilisée avec un hydrolat de camomille romaine [3], avant de laisser sécher un instant à l’air nu.

AttentionAttention si l’irritation a tendance à s’étaler sur d’autres zones comme le pli des cuisses malgré les bons gestes adoptés, la piste d’une candidose cutanée n’est pas à exclure, surtout si votre tout petit a des traces d’irritation au cou et aux aisselles, un peu de muguet buccal ou un léger panaris proche des ongles. Dans ce cas précis, il s’agirait d’une affection due à la prolifération d’une levure appelée candida. L’application d’une à deux gouttes d’extrait de pépin de pamplemousse diluée dans un peu d’huile pour désinfecter peut être efficace. Cependant si les symptômes persistent au-delà de 72 h ou si le problème cutané se transforme en plaie purulente, avec ampoule ou croute le recours à un professionnel de la santé est vivement conseillé.


[1] Thèse pour le diplôme d’état de Docteur en Pharmacie Université d’Angers Dermatologie courante du nourrisson et du jeune enfant – S. Malgrain.
[2] « Effects of moisturizing skincare on skin barrier function and the prevention of skin problems in 3-month-old infants: A randomized controlled trial. »
[3] – Naturo Famille, 100 petits maux de la vie quotidienne traités par les plantes – NATHALIE GROSREY Albin Michel

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le ! Cela nous aidera à en écrire d'autres ! Et cela intéressera surement vos amis !

23 Partages
Partagez21
Tweetez
Enregistrer2
WhatsApp
Email