Prenez soin de vous avec le sourire !

Huile Essentielle de Cade : tous ses bienfaits

Extraite du bois de magnifiques arbustes ensoleillés, l’huile essentielle de cade est précieuse et riche de nombreuses vertus et bienfaits. Traditionnellement utilisée pour les soins des cheveux et de la peau, pour ses qualités insecticide, diurétique et circulatoire, elle est aussi harmonisante du système nerveux en santé. Elle trouve sa place également en usage vétérinaire. Elle fait partie des huiles essentielles ancestrales à avoir dans sa trousse aromatique !

Son origine

De la famille des genévriers

Vous pourrez trouver le cade également sous les noms de genévrier cadier, genévrier de l’Himalaya, cadier, petit cèdre, oxycèdre ou plus rarement encore genévrier oxycèdre !  [1]

À ne pas confondre avec le plus connu genévrier, juniperus communis.

Le cade a sur la face supérieure de ses aiguilles deux bandes blanches. Ceci le distingue du genévrier commun qui n’en a lui qu’une. Les « fruits » ou baies du cade sont plus gros.

arbuste de cadeLe « genévrier cèdre piquant », en latin juniperus oxycedrus est plus communément appelé « cade » en provençal. Cet arbuste (voire arbre…) pousse dans le Midi, en Corse, tout autour de la Méditerranée (de l’Iran au Maroc) et sur les hauts plateaux et vallées du Massif central.

De la famille des cupressacées (même famille que les genévriers, cyprès vert, cèdres de Virginie ou thujas), il peut atteindre jusqu’à 14 mètres de haut. Sa taille est en général plutôt de 1 à 2 mètres. Il se développe dans la garrigue et les maquis car il aime les terres arides et rocailleuses aux sols acides et calcaires. Son écorce grise ou rougeâtre est plutôt rugueuse. Son feuillage persistant se compose d’aiguilles à pointe fine et piquante. Ses fruits (baies) passent du vert au marron cuivré, et se forment sur les cades à fleurs femelles, d’avril à novembre. Deux ans sont nécessaires à leur maturité. Certains en font des confitures.

Son bois très aromatique est d’une dureté recherchée et quasiment imputrescible. On extrait une huile de ce bois, une huile végétale de cade très utilisée en médecine traditionnelle, en dermatologie.

En aromathérapie, l’huile essentielle de cade est différente. Elle est obtenue par distillation à la vapeur d’eau du cœur du bois des arbustes de cade, âgés de 50 à 80 ans, parfois avec leurs racines. Il n’est pas courant de distiller les aiguilles et les baies. Il faut 100 kilos de bois de cade pour obtenir 0,7 litre d’huile essentielle. D’un très beau jaune pâle, elle est fluide, avec une odeur fortement boisée, pouvant rappeler celle du cèdre, que certains adoreront et d’autres pas.

Les principes actifs de l’huile essentielle de cade

Efficacité, puissance et douceur !

Polyvalente comme la majeure partie des huiles essentielles, celle de cade est le plus souvent utilisée pour son action antiparasitaire et antiseptique.

Sa formule biochimique nous révèle bien d’autres vertus !

Les sesquiterpènes qui la composent en majorité (50 à 65%) (Alpha-cédrène, Delta-cadinène, Zonarène, Béta-caryophyllène), bien tolérés par la peau, lui donnent de réelles qualités pour notre santé : stimulante du système immunitaire, anti-inflammatoire, circulatoire et régulatrice du système nerveux. Par exemple, le Béta-caryophyllène est une molécule anti-inflammatoire reconnue [2]. Elle aide l’organisme à moduler sa réponse aux agressions de manière à éviter les inflammations. Elle est également, selon de nombreuses études, une molécule permettant de réguler les dépendances, la dépression et l’anxiété. [3]

En moindre pourcentage, ce sont les sesquiterpénols (8 à 10 %), excellents régénérateurs cutanés, et les phénols (5 À 10 %), ), antalgiques, mucolytiques et anti-infectieux urinaires, qui lui permettent d’être cet antiparasitaire, vermifuge et antiprolifératif cutané dont la réputation n’est plus à faire.

bio

La composition biochimique d’une huile essentielle est susceptible d’évoluer en fonction des conditions de production. Une bonne huile essentielle de cade doit respecter les proportions citées ci-dessus. L’étiquette devra présenter, le nom latin, la ou les parties distillées, le lieu de culture, la ou les principales molécules biochimiques, une date indicative de péremption. Dans le choix de vos produits, choisissez un label bio de préférence ou assurez-vous d’une provenance de qualité (une huile artisanale sans label peut être aussi respectueuse de l’environnement).

Usages et vertus millénaires

L'huile essentielle de cade sert de vermifuge et d'anti mites

Insecticide

Elle est principalement connue pour ses caractéristiques insecticides et désinfectantes. Qui ne connaît pas le célèbre bois de cade antimites que l’on glisse dans les armoires à vêtements ? Quelque soit les produits, sous forme de bois coupé, d’huile végétale ou d’huiles essentielles, le cade est un véritable répulsif contre de nombreux parasites, des plus petits au plus gros ! Qu’ils soient sur l’homme, dans son habitat, ses plantes, ses animaux, des acariens aux poux en passant par les mites, les mouches, les tiques, etc. jusqu’aux rongeurs et aux serpents, le cade repousse ou élimine beaucoup de nos nuisibles. Il limite ainsi les maladies qu’ils véhiculent. Les vétérinaires et les fermiers y ont encore couramment recours pour soigner les animaux et protéger les bêtes.

Elle est également vermifuge par voie interne. Consultez impérativement un spécialiste pour cet usage !

En diffusion, elle purifie l’air ambiant et assainit l’intérieur de nos maisons, un autre de ses bienfaits !

L’huile essentielle de cade contribue à l’élimination des pelliculesAntiparasitaire, antipelliculaire et fortifiante des cheveux

L’huile essentielle de cade contribue à l’élimination des pellicules et fortifie la chevelure.

En Provence et tout autour de la Méditerranée, consciente de ses bienfaits, les femmes l’utilisent depuis longtemps pour purifier et faire briller leurs cheveux. Elle entre dans la composition de certains shampoings. Le mieux est encore de le réaliser soi-même ! :

  • Pour un entretien régulateur, mélangez 2 ml (environ 40 à 50 gouttes) d’huile essentielle de cade dans 100 ml de shampoing doux, neutre et biologique si possible. Appliquez et laissez agir 1 à 3 minutes selon votre besoin, 1 à 2 fois par semaine. Faire une pause au bout de 4 semaines puis reprendre si besoin.
  • Ou bien en masque pour redonner de l’éclat aux cheveux ternes, gras et fatigués : ajoutez 3 à 4 gouttes de cade dans 10 ml d’huile d’argan. Appliquez le masque sur les cheveux, recouvrez la chevelure d’une serviette éponge et laissez poser une trentaine de minutes.

L'huile essentielle de cade élimine les poux

Elle se révèle également une alliée reconnue pour soulager les dermatoses et parasitoses du cuir chevelu :

  • Pour les kératoses et diverses affections du cuir chevelu, appliquez 1 goutte de cade mélangée à une cuillère à café d’huile végétale (amande douce, calendula) plusieurs fois par jour. Consultez un aromathérapeute pour une posologie adaptée exactement à votre cas.
  • Pour éliminer les parasites du cuir chevelu comme les poux, en plus de l’utilisation régulière du shampoing à l’huile essentielle de cade, mélangez 20 gouttes de cette dernière à 150 ml d’eau de source dans un vaporisateur et vaporisez sur les cheveux 2 fois par semaine sans rinçage.

L'huile essentielle fonctionne très bien sur l'eczema, les parasitoses, etc.Parasitose de la peau

L’huile essentielle de cade, cicatrisante, antiseptique et antiparasitaire, lutte remarquablement contre les parasitoses de la peau comme la gale, le psoriasis, l’urticaire, l’eczéma, les mycoses, la teigne, l’acné : mélangez 1 goutte d’huile essentielle de cade dans 4 gouttes d’huile végétale, à appliquer sur les zones affectées de la peau matin et soir jusqu’à disparition totale des symptômes comme les boutons, rougeurs, démangeaisons. Consultez un aromathérapeute pour une posologie adaptée exactement à votre cas.

L'huile essentielle de cade permet de réduire la celluliteCellulite, œdèmes, varices, jambes lourdes

Moins connue, l’action diurétique de l’huile essentielle de cade permet par l’augmentation de la sécrétion d’urine de participer à la détoxification de l’organisme. Ajoutée à ses qualités décongestionnantes veineuse et lymphatique, elle a sa place dans les traitements contre la cellulite et la rétention d’eau. Grâce au drainage des liquides de l’organisme, elle diminue les œdèmes et les varices disgracieuses et participe à l’élimination de toutes les toxines. Appliquez quelques gouttes diluées, en massage sur les zones concernées : 2 à 3 gouttes dans une cuillère à café d’huile végétale, autrement dit une dilution à 15 à 20% d’huile essentielle pour 80% d’huile classique.

L'huile essentielle de cade traite arthrose et rhumatismes Rhumatisme et douleurs

Bien que peu utilisée dans cette optique de santé, l’huile essentielle de cade cumule les propriétés antidouleurs et anti-inflammatoires, ce qui la rend pertinente dans le traitement de l’arthrose et des rhumatismes avec inflammation ou tout autre maux terminant en « ite » (tendinite, névrite, spondylarthrite, bursite…). Dans la même idée, elle fait des miracles en cas de crise de goutte puisque cette dernière n’est, en réalité, qu’un type d’arthrite extrêmement douloureux. Enfin, au même titre, elle est capable d’apaiser les douleurs dentaires. Appliquez en massage, application locale ou dans le bain : 5 à 6 gouttes pour un bain, 2 à 3 gouttes dans une cuillère à café d’huile végétale pour un massage, autrement dit une dilution à 15 à 20% d’huile essentielle pour 80% d’huile classique.

Pour un bain, n’oubliez pas de mélanger les quelques gouttes de cade à un peu de savon ou bain moussant, huile de bain, etc. pour la rendre miscible à l’eau.

L'huile essentielle de cade est très utile pour traiter les déprimes, l'anxiété, la nervositéNervosité, déprime, addiction

Grâce à ses sesquiterpènes, molécules biochimiques les plus présentes dans l’huile essentielle de cade, elle agit comme relaxante et régulatrice du système nerveux.

Adaptée en cas de tristesse, déprime latente, anxiété, angoisse, elle est aussi conseillée en cas d’addictions (drogues, tabac, alcool, nourriture, sucre…) :

  • À inhaler en respirant directement au flacon, ou en utilisant un diffuseur pour une pénétration olfactive optimale. Directement en lien avec le cerveau limbique (régulateur des émotions), la voie olfactive est royale pour agir sur le système nerveux et psycho émotionnel et ainsi : apaiser, ramener au calme, faciliter le sommeil
  • En massage ou en utilisation locale sur les poignets (très vascularisés) ou dans le cou aussi souvent que nécessaire. Ceci permet d’associer rapidement la voie sanguine à la voie respiratoire. Même si la simple inhalation amène aussi par les poumons les molécules aromatiques au réseau sanguin. [4]

Ne pas confondre Huile végétale et Huile essentielle de cade

Bien que leurs vertus soient parfois proches, leurs utilisations diffèrent ainsi que leurs modes de production !

L’huile végétale appelée « huile de cade vraie » a un aspect limpide, homogène et noirâtre. Elle est obtenue, par pyrogénation, combustion du bois à 250°C dans un four fermé pour obtenir un « goudron » [5]. 200 anciens fours à cade existent encore, dont le plus grand nombre se trouve dans le Var.

Elle est un « Remède à tout » ou presque jusqu’au 19e siècle et est encore très utilisée aujourd’hui. Produite, au Maroc, en Espagne, en France selon les mêmes traditions de fabrication, modernisées et améliorées, notamment par pyrolyse. Ceci permet d’obtenir une huile de cade plus fluide. Par refroidissement des fumées, elle évite la récupération de cendres et les suspicions cancérigènes liées aux méthodes d’antan.

Grâce à ses bienfaits remarquables, l’huile végétale de cade était à la base de la majorité des pommades et onguents destinés au traitement de nombreuses dermatoses. Elle entre toujours dans la composition de savons médicamenteux, de certains shampoings et également dans le célèbre savon Cadum.

Efficace également pour le soin des animaux, les bergers et les fermiers l’utilisent encore couramment et les vétérinaires y ont parfois recours, après un échec des produits modernes.

Enfin l’huile végétale de cade est un soin puissant, à diluer dans une huile végétale douce au même titre qu’une huile essentielle. Consultez un spécialiste pour son usage.

précautionsLes précautions d’utilisation

L’huile essentielle de cade ne possède pas de composants allergènes et n’est pas dermocaustique (irritante pour la peau) à dose physiologique.

Il est cependant fortement recommandé, comme pour toutes les huiles essentielles, de la diluer dans une huile végétale : de 1 à 20 % d’huile essentielle grand maximum. Contre certaines idées reçues, une petite quantité peut parfois être bien plus performante qu’une grande.

Avant une application cutanée, faites toujours un test au creux du coude pendant quelques heures, avant usage. Ceci, afin de prévenir toutes réactions allergiques.

N’avalez jamais d’huile essentielle. La prise exceptionnelle, par voie interne, de l’huile essentielle de cade comme vermifuge, doit se faire impérativement sous contrôle d’un thérapeute qui devra prendre en compte l’ensemble de la situation.

Comme toutes les huiles essentielles il n’est pas recommandé d’utiliser l’huile essentielle de cade sur du long terme pour des risques d’allergies. Faire des pauses thérapeutiques, de 2 jours par semaine ou bien 1 semaine par mois afin d’éviter tous risques.

Précautions d'emploi d'utilisation du moringa oleiferaContre-indications

L’huile essentielle de cade est totalement proscrite chez la femme enceinte et chez les enfants de moins de 6 ans.

Attention, les propriétés œstrogen-like [5] interdisent formellement son emploi en cas de maladie hormonodépendante.

 

 

Et vous, avez-vous déjà utilisé l’huile essentielle de bois de cade? Avez-vous des conseils à partager?


Bibliographie

[1] « Le Genévrier » de Nicolas Montes et Valérie Bertaudière sorti aux éditions Acte Sud en 2004.

[2] Béta-caryophyllene is a dietary cannabinoid.

[3] β-Caryophyllene, a CB2 receptor agonist produces multiple behavioral changes relevant to anxiety and depression in mice.

[4] « Les huiles essentielles et leurs effets sur le psychisme » Mémoire de Sandrine Haton promotion Ipsunat Hippocrate 2012.

[5] « Huile de cade, goudron de houille, ichtyol : utilisations dermatologiques et cosmétiques », thèse d’Annick Belliot, docteur en pharmacie, 2007.

 

Important ! Ces informations sont communiquées à titre informatif et non pas professionnel. Elles n’ont pas pour vocation à remplacer une visite médicale et un diagnostic personnalisé réalisé par un expert de santé tel un médecin, seul à même de le réaliser légalement et d’effectuer des prescriptions adaptées à votre situation médicale et votre situation particulière.

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Huile Essentielle de Cade : tous ses bienfaits"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
wpDiscuz

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le ! Cela nous aidera à en écrire d'autres ! Et cela intéressera surement vos amis !

84 Partages
Partagez81
Tweetez
Enregistrer3
WhatsApp
Email