Prenez soin de vous avec le sourire !

Gaultherie : l’huile essentielle des sportifs et des autres

Bien que très utilisée dans le milieu du sport, l’huile essentielle de gaulthérie a cependant d’autres indications relativement méconnues du grand public (nervosité, irritabilité, céphalée, douleurs dentaires … ). Si elle fait des miracles sur les inflammations articulaires, ligamentaires et musculaires, elle doit cependant être utilisée avec beaucoup de précautions, car il ne s’agit pas là d’un produit anodin malgré ses propriétés indéniables.

Fleurs et fruits de gaultherie

Son origine

La gaulthérie couchée, ou gaultheria procumbens, est un arbuste originaire d’Amérique du Nord et du Canada. On trouve en Chine, une espèce très proche : gaultheria fragrantissima, quasi similaire.

D’une dizaine de centimètres de haut, la gaulthérie fait partie de la famille des Ericaceae (même famille que la myrtille, la bruyère ou l’arbousier par exemple). Elle pousse de préférence sur des sols secs, sablonneux et acides, voire parfois en forêt. Ses fleurs blanches tirant sur le rose donnent, dès l’automne des baies rouges abritées sous des feuilles vertes, foncées, luisantes et épaisses en forme de clochetons. En aromathérapie, ce sont ces feuilles vertes et lustrées qui sont mises en fermentation puis distillées à la vapeur d’eau pour obtenir l’huile essentielle de gaulthérie, aussi appelée Wintergreen. Pour en obtenir 1,5 litre, il faut 100 kilos de feuilles.

Joelle Le GuehennecL’avis de Joëlle Le Guéhennec,  Directrice de l’EFAI, Ecole Française d’Aromathérapie Intégrative

« Avec sa fragrance qui vous fait entrer dans le vestiaire du boxeur qui l’a adoptée depuis bien longtemps, la Gaulthérie est une huile puissamment antalgique et anti-inflammatoire, indispensable, que je recommande de mettre dans sa trousse aromatique pour répondre aux douleurs musculaires et articulaires. »

Les principes actifs de l’huile essentielle de gaulthérie

Utilisée de manière ancestrale par les Indiens des plaines d’Amérique du Nord, pour ses vertus antipyrétique (pour lutter contre la fièvre et la faire baisser) et anti-inflammatoire, elle était et est encore utilisée en médecine traditionnelle, entrant dans la composition de baumes antidouleurs et antirhumatismaux.

Si dans sa composition biochimique on retrouve des traces de phénols, d’aldéhydes, de monoterpènes et de monoterpénols, son principal principe actif demeure à plus de 95 % le salicylate de méthyle (d’ailleurs lorsque vous en achetez un flacon, veillez à ce qu’elle soit dosée entre 95 et 99 %). L’huile essentielle de gaulthérie est en effet une des rares huiles essentielles qui ne soit composée quasiment que d’un seul type de molécule.

Si le terme de salicylate de méthyle ne vous est pas familier, sachez qu’il est à l’origine de l’aspirine. Autrefois, il était obtenu à partir de la distillation de la gaulthérie d’Amérique du Nord ou du bouleau (betula alba). Puis c’est le chimiste français Auguste André Thomas Cahours [1813-1891] qui le premier parvint à synthétiser le salicylate de méthyle. Le procédé a ensuite évolué pour obtenir l’aspirine que l’on connaît aujourd’hui.

L'huile essentielle de gaultherie au service du sportSon lien particulier avec les sportifs

S’il est un produit naturel qui devrait être présent dans tous les sacs de sports et dans tous les vestiaires, c’est bien elle ! Préparation musculaire, réparation, soin, voilà un produit complet et simple.

Le massage à l’huile essentielle de gaulthérie procure, outre ses bienfaits en lui-même (détente, bien-être), tonicité, réchauffement musculaire, soulagement mais aussi activation de la microcirculation sanguine des parties concernées. Comptez 20 gouttes d’huiles essentielles de gaulthérie mélangée à 20 ml d’huile de massage neutre. Une dizaine de minutes avant d’entrer en piste procédez à des frictions et des frictions pressions sur les muscles qui vont être sollicités durant l’effort – souvent les muscles et les mollets. Attention ces massages ne remplacent en rien un échauffement sportif adapté.

L'huile essentielle de gaultherie permet de masser les muscles avant l'effor

Après les efforts : à la fin de votre match ou de votre séance de sport, de jogging… déposez 1 à 5 gouttes d’huile essentielle de gaulthérie au creux de vos mains et un peu d’huile végétale, et en empaumant bien tout le muscle, effectuez des pressions glissées lentes afin de largement contribuer à l’élimination des toxines accumulées durant l’effort. Afin que cela soit le plus efficace possible, partez de la cheville, remontez le long du mollet puis redescendez sous la voûte plantaire du talon vers les orteils pour activer au mieux le retour sanguin. Une vingtaine de minutes de ce massage vous permettra d’éviter les courbatures.

Plutôt caustique, cette huile essentielle ne doit être utilisée qu’après dissolution dans un beurre ou une huile végétale à hauteur de 10 % maximum. N’oubliez pas de faire un test préalable de 24 heures dans le pli du coude pour vérifier votre niveau de tolérance, et après vos massages surtout pensez à bien vous laver les mains pour éviter tout contact avec les yeux ou des muqueuses.

Soulager les crampes

Parmi ses propriétés, son effet antispasmodique en fait une alliée redoutable contre les crampes et autres contractures musculaires. Massez vigoureusement le muscle contracté avec le même mélange que celui précédemment cité pour le sport pour venir à bout de vos crampes. Vous pouvez également utiliser du baume du Tigre en alternance.

Nervosité et irritabilité

Elle a aussi un fort pouvoir calmant et apaisant. Là encore deux manières de l’utiliser :

  • mélangez 1 goutte d’huile essentielle de gaulthérie à une cuillère à café de beurre végétal ou d’huiles végétales et massez délicatement le plexus solaire.
  • 5 à 7 gouttes mélangées, à un peu de savon liquide ou de shampoing puis incorporées dans l’eau de votre bain, viendront, agir comme un décontractant musculaire, apaiser stress, agressivité et angoisse.

N’oubliez pas que d’autres options naturelles existent pour vous aider dans la gestion de la nervosité, comme la sophrologie !

Arthrite et arthrose

Elle permet de soulager les douleurs musculaires, l'arthrite et l'arthrose

Ses vertus anti-inflammatoires font des merveilles sur les articulations enflammées et douloureuses. Pour ce faire, il vous suffit de masser la zone douloureuse avec une solution que vous aurez préparée avec 2 à 5 gouttes d’huiles essentielles diluées dans une cuillère à soupe d’huiles d’amande douce ou de calendula. Répétez cette opération trois fois par jour.

Par contre lorsqu’il s’agit d’une arthrose chronique 15 gouttes par jour sont beaucoup trop, car il s’agit d’une prise sur long terme. Le salicylate de méthyle étant assez toxique, nous conseillons plutôt de faire un mélange à 5 % pour une utilisation quotidienne préconisée ici.

L'huile essentielle de gaulthérie aide à soulager les douleurs dentairesCéphalées et douleurs dentaires

Vous pouvez vous masser délicatement les tempes avec le même mélange que précédemment pour apaiser vos céphalées. Dans le cas de douleurs dentaires, utilisez le même mélange en y additionnant éventuellement de l’essence de girofle. Massez-vous la joue au niveau de la dent douloureuse.

Son pouvoir olfactif

En olfaction, en diffusion ou en inhalation, l’huile essentielle de gaulthérie développe son pouvoir calmant et apaisant. Ainsi, si vous souffrez de stress, de tensions intellectuelles ou émotionnelles, d’angoisses, de nervosité, de troubles émotionnels (irritabilité, sautes d’humeur, pulsions alimentaires), nervosité, agacements, agitations… vous pouvez l’utiliser à hauteur de 1 goutte dans un bol d’eau chaude en inhalation, ou dans un diffuseur placé dans votre environnement de vie (pensez à y mélanger quelques gouttes d’essences d’agrumes pour un parfum plus agréable). Vous pouvez également en déposer 1 goutte sur un mouchoir que vous respirerez dès que vous en éprouverez le besoin.

Les précautions d’utilisation Précautions et contre-indications de l'huile essentielle de gaultherie

En automédication elle s’utilise exclusivement par voie externe, car sa toxicité par voie interne est importante.
Sa causticité nécessite toujours un test cutané et une dissolution dans une huile végétale. 

Elle est totalement déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes et aux enfants de moins de 8 ans.

Attention au surdosage ! Le salicylate de méthyle peut être mortel aussi bien en usage interne qu’externe. Une dose de 5 ml (environ 100 gouttes) peut être fatale à un enfant.

Si vous avez un doute, n’hésitez pas à demander conseil à un aromathérapeute qui après un questionnaire approfondi sera à même de vous guider dans son usage.

Contre-Indications

Elle est formellement contre-indiquée aux personnes prenant un traitement composé d’anticoagulants, au même titre que tous les salicylés et que l’aspirine, et bien sûr aux personnes allergiques à l’aspirine.

De par son action fluidifiante sur le sang, n’utilisez pas l’huile de gaulthérie avant une intervention chirurgicale ou une extraction dentaire.

 

Important ! Ces informations sont communiquées à titre informatif et non pas professionnel. Elles n’ont pas pour vocation à remplacer une visite médicale et un diagnostic personnalisé réalisé par un expert de santé tel un médecin, seul à même de le réaliser légalement et d’effectuer des prescriptions adaptées à votre situation médicale et votre situation particulière.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le ! Cela nous aidera à en écrire d'autres ! Et cela intéressera surement vos amis !

78 Partages
Partagez77
Tweetez
Enregistrer1
WhatsApp
Email