Ylang ylang, l’huile essentielle en plein cœur du féminin

Surnommée la fleur des fleurs, ylang ylang est une invitation à se laisser aller à la détente, à la rêverie, à l’intimité à deux
Surnommée la fleur des fleurs, ylang ylang (cananga odorata) est la reine du féminin

Capiteuse, voluptueuse, profonde, voire envoutante, l’ylang ylang (Cananga odorata) nous emmène au cœur du féminin sacré, cette insondable dimension d’où naît la vie. Qu’elle attire ou qu’elle rebute, cette huile essentielle ne laisse personne indifférent. Surnommée la fleur des fleurs, ylang ylang est une invitation à se laisser aller à la détente, à la rêverie, à l’intimité à deux. C’est l’huile du plaisir des sens !

Le secteur de la parfumerie ne s’y est pas trompé et elle entre dans la composition de nombreux parfums en note de cœur, voire de fond.

Une distillation tout en subtilité

ylang ylang : la fleur du féminin

Ici, pas de chémotype pour distinguer les différences que l’on va rencontrer avec l’ylang ylang. C’est à la distillation que tout se joue. Bon, c’est un peu long et compliqué, alors on va résumer ! Cinq niveaux, appelés fractions, se succèdent tout au long de cette distillation qui durera jusqu’à 18 voire 20 heures. Chaque fraction révèle des composants chimiques spécifiques qui vont induire des propriétés différentes :

Fiche d’identité

Nom commun : ylang ylang

Nom latin : Cananga odorata

Famille : Annonacées

Origine : Commores, Réunion, Madagascar

Partie distillée : fleurs

Propriétés organoleptiques :

  • Aspect : liquide
  • Couleur : jaune pâle à orangé
  • Odeur : puissante, fleurie, rappelant le jasmin.
  • Extra supérieure, produite très rapidement, cette fraction est la plus volatile et donc la plus odorante et la plus fine.
  • Extra, environ 1 heure après le début de la distillation. Ici aussi ce sont les notes les plus odoriférantes qui sont extraites. Ces deux premières fractions sont surtout utilisées en parfumerie puisque ce sont les notes fleuries, jasminées des esters qui prédominent.
  • Puis viennent l’ylang ylang I et II, respectivement après la deuxième heure et entre la troisième et sixième heure.
  • Pour finir, l’ylang ylang III achève le processus entre la sixième et la douzième heure.

ylang ylang : la fleur du fémininSelon les besoins, l’on prélèvera au moment voulu la fraction nécessaire. Plus la distillation est longue, plus l’on récupère de composés chimiques, donc plus l’huile essentielle est riche.

Mais alors, qu’est-ce que ce totum, dont tout le monde parle ? Il s’agit du mélange des cinq fractions ! Cette forme contient tous les composés chimiques de la fleur. C’est cette version que l’on utilise en aromathérapie, car ses propriétés sont les plus complètes. Et c’est donc celle-ci que nous allons explorer ici.

Que nous réserve donc cette huile essentielle si complète ?

Alerte

Précautions et contre-indications

 

  • L’odeur puissante et capiteuse peut déranger voire donner maux de tête (céphalée) et nausée.
  • Si en théorie elle est utilisable chez l’enfant de plus de 6 ans, en pratique son parfum ne leur plaît généralement pas.
  • À diluer en application cutanée.
  • Elle est utéro-tonique, et donc interdite chez la femme enceinte sauf au moment de l’accouchement où elle favorise les contractions.
  • Il semble que cette huile essentielle ait une capacité à stopper la lactation. Donc, interdite chez la femme allaitante
  • À éviter en cas d’hypotension

Attention avec les éthers !
Les éthers étant légèrement dermocaustiques, il convient de diluer les huiles essentielles qui en contiennent.

La composition complexe de l’ylang ylang intrigue et de nombreuses études sont menées afin d’en cerner tout le potentiel. Pour ne rien vous cacher, il y a du travail !

Dans la version totum, les sesquiterpènes dominent. Anti-inflammatoires, ils ont aussi une action propice à l’ancrage. Leur atout est d’être mieux tolérés par l’épiderme que les monoterpènes. Viennent ensuite les esters, connus pour leur action calmante et antispasmodique, ce sont eux qui apportent la note jasminée à cette huile essentielle. Nous y trouvons aussi des monoterpénols spécialistes des infections tout en étant doux pour la peau. Une touche d’éther lui donne son côté entêtant – qui est soit rebutant, soit attractif voire addictif – mais aussi et surtout apporte la dimension équilibrante du système nerveux.

Harmonie, calme et volupté…

C’est la grande spécialité de l’ylang ylang ! Que ce soit en olfaction ou en application cutanée (en massage), elle est l’huile essentielle de la régulation, de la détente, du lâcher-prise, de l’apaisement. [1]

Réguler le rythme cardiaque

Elle apaise les troubles du rythme cardiaque liés au stress : palpitations, extrasystoles, hypertension. Mélangez en 4 gouttes à 4 gouttes d’huile d’amande douce (à défaut, une huile d’olive convient très bien) et effectuez un massage du plexus solaire.

Stress, angoisse, nervosité

L’ylang ylang apaise les troubles du rythme cardiaque liés au stress
Une utilisation de l’ylang ylang : apaiser les troubles du rythme cardiaque liés au stress

Reprenez le même mélange ou ajoutez-y 2 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie. Appliquez sur le plexus solaire, la face interne des poignets et la plante des pieds (points réflexes) en massage doux.

Une étude [2], réalisée en 2006 montre qu’après une application cutanée, l’ylang ylang augmente la température de l’épiderme, diminue les rythmes cardiaque et respiratoire ainsi que la pression sanguine ; quatre paramètres physiologiques impliqués dans le stress. L’étude conclut qu’elle est tout à fait appropriée en cas de dépression.

Dénouer les zones douloureuses

ylang ylang agit sur les douleurs, qu’elles soient musculaires, liées aux spasmes respiratoires ou digestifs
Une dizaine de gouttes en massage pour dénouer les zones douloureuses

Son tropisme antispasmodique agit sur les douleurs, qu’elles soient musculaires, liées aux spasmes respiratoires ou digestifs. Elle est donc un précieux antalgique. Vous pouvez diluer une dizaine de gouttes dans une cuillère à café d’huile d’amande douce et faire un massage de la zone concernée. Attention ! Un massage sur le ventre se fait toujours dans le sens des aiguilles d’une montre, qui correspond au sens du transit intestinal.

ylang ylang agit sur la sécrétion de sébum aussi bien sur les peaux sèches que les peaux grasses
Son utilisation pour les peaux sèches ou grasses est conseillée !

Régénérer les cellules

En usage cosmétique, ylang ylang agit sur la sécrétion de sébum aussi bien sur les peaux sèches que les peaux grasses. Composez un sérum avec une cuillère à café d’huile d’amande douce pour une peau sèche, de cire liquide de jojoba si votre peau est grasse ou d’argan dans le cas de peaux matures, dans laquelle vous diluerez 4 gouttes d’ylang ylang. Appliquez ce sérum matin et soir.

ylang-ylang stimule la pousse des cheveux secs et contribue à leur brillance
Mélangez les huiles essentielles pour prendre soin de vos cheveux

Elle stimule la pousse des cheveux secs et contribue à leur brillance. Allez, une idée de masque capillaire nourrissant et exotique avant shampoing pour vos cheveux ? Dans une cuillère à café d’huile végétale de coco, incorporez 4 gouttes ou 2 gouttes d’ylang ylang et 2 gouttes d’huile essentielle de romarin à cinéole. Mélangez bien, surtout si votre huile de coco est figée. Et appliquez le tout sur vos cheveux en insistant sur la longueur et les pointes. Laissez agir au moins une heure avant de vous laver les cheveux.

Réguler les troubles de la sexualité

Mise en garde !

Attention, ne jamais appliquer d’huile essentielle sur les muqueuses même diluée, donc bien entendu pas non plus sur les parties génitales.

Petite astuce salutaire pour vos draps : allongez-vous sur une serviette quand vous procédez à un massage. Les huiles tachent fort !

Aphrodisiaque, agissant sur la libido, ylang ylang favorise le lâcher-prise y compris dans l’intimité

La raison pour laquelle elle passe pour aphrodisiaque est qu’elle favorise le lâcher-prise y compris dans l’intimité. Pour relancer la libido, lâchez la bride à votre imagination et choisissez la ou les synergies qui vous plaisent le plus. Bien entendu, l’ylang ylang sera de la partie ! Vous pourrez l’associer au gingembre, recommandé dans les cas d’asthénie sexuelle (frigidité, impuissance) ; à la cannelle dont le parfum chaud ramène la sensualité ; ou encore à la verveine odorante (ne pas confondre avec la verveine exotique) pour la touche citronnée. Que vous en sélectionniez plusieurs ou une seule, n’excédez pas 10 % d’huiles essentielles (sachant qu’un millilitre correspond à environ 25 gouttes) dans votre mélange complété à 90 % d’une huile végétale à choisir selon vos goûts : noisette, noyau d’abricot, pépin de raisin, sésame. Un flacon de 30 ml vous servira plusieurs fois. Prélevez un peu de votre mélange et chauffez-le dans vos mains avant un massage de votre partenaire sur tout ou partie du corps.

Menopause, troubles prémenstruels, puberté : ylang ylang traite aussi bien les troubles physiques qu’émotionnels
En massage, dans l’eau du bain ou en diffusion, elle efficace durant ces périodes ! N’oubliez pas de la diluer avec d’autres huiles à cause de son parfum très fort !

Ylang ylang – oui, c’est bien l’huile essentielle de la femme !

C’est une remarquable accompagnatrice des périodes de transition hormonale de la femme -puberté, ménopause- mais aussi du syndrome prémenstruel. La sauge sclarée exploitée conjointement ou alternativement constitue un complément notoirement efficace. Elle traite aussi bien les troubles physiques qu’émotionnels fréquents dans ces périodes. N’hésitez pas à tirer profit de tout son potentiel en massage, dans le bain, en olfaction et en diffusion. En raison de son odeur puissante, il est recommandé de ne pas la diffuser seule. Au besoin, ajoutez-y de la lavande vraie ou un agrume comme la mandarine, la bergamote ou le pamplemousse ou encore du lemongrass.

En application locale, il suffit de mélanger 10 gouttes dans une cuillère à soupe d’huile végétale d’onagre (ou de bourrache dans le cas de syndrome prémenstruel) pour un massage du ventre et du bas du dos.

ylang-ylang : utile pour la puberté, la ménopause mais aussi lors du syndrome prémenstruel
N’hésitez pas à en mettre quelques gouttes dans l’eau du bain

Dans le bain, ajouter une quinzaine de gouttes dans 2 cuillères à soupe de base lavante neutre que vous diluez ensuite dans l’eau du bain. Et aussi, juste pour le plaisir, ça vous dit une musique douce et quelques bougies pour agrémenter ce moment intime ?

Ylang Ylang est utérotonique, elle est donc tout à fait appropriée pour favoriser les contractions et la détente
En massage, elle favorise les contractions et la détente

Tout comme le palmarosa, elle est utéro-tonique, elle est donc tout à fait appropriée pour favoriser les contractions et la détente de la maman. Accessoirement, elle apaise aussi le stress du papa ! Dans un flacon de 30 ml, comptez 50 gouttes et complétez avec une huile végétale d’amande douce ou d’argan. Pendant l’accouchement, effectuez un massage du ventre et du bas du dos. Vous pouvez aussi appliquer quelques gouttes du mélange sur l’intérieur des poignets et la plante des pieds. Veillez tout de même à ce que l’odeur ne soit pas trop puissante pour vous ou pour l’équipe médicale qui vous assiste.

L’ylang ylang en cuisine ?

L’absorption de l’huile essentielle par voie interne est réservée au thérapeute. Cependant, nombre de recettes de cuisine et de cocktails intègrent cette fragrance. Si vous aimez les notes fleuries en cuisine, alors laissez-vous tenter !

Attention si vous y goûtez en cuisine !

  • Privilégiez les huiles essentielles biologiques, 100 % naturelles et pures.
  • N’incorporez jamais votre huile essentielle directement dans votre préparation, une ou deux gouttes en trop et c’est toute votre recette qui est fichue !
  • Incorporez une goutte à la fois et goûtez à chaque fois.
  • Mélangez-la à un corps gras ou sucré avant de l’introduire dans votre préparation. Si vous avez besoin d’en rajouter, prélevez un peu de votre préparation à l’aide d’une cuillère et mélangez votre goutte d’huile essentielle dans la cuillère.
  • Si votre recette prévoit une cuisson, ajouter l’huile essentielle le plus tard possible, car les molécules aromatiques sont détruites par la cuisson.
  • Et bien sûr, ce n’est pas pour vous si vous êtes enceinte.

Et tout de suite, une recette alléchante…

Une recette de Valérie Cupillard

Petits cakes à la Lavande et à l’ylang ylang, proposée par Valérie Cupillard [3]

  • 2 gouttes d’huile essentielle d’ylang ylang
  • 120 g de purée d’amandes blanches
  • 100 g de sucre de canne blond
  • les fleurs de 3 brins de Lavande
  • 2 œufs
  • 80 g de farine de riz
  • 2 cuillères à soupe de poudre levante

Préparation : Dans un saladier, versez la purée d’amandes blanches fluide (à température ambiante) et le sucre de canne blond. Éparpillez les fleurs de lavande, ajoutez l’huile essentielle. Mélangez bien. Incorporez les jaunes d’œufs. Dans un autre saladier, montez les blancs en neige, ajoutez-les en deux fois dans la pâte, puis ajoutez la farine de riz et la poudre levante en même temps. Avec cette quantité de pâte, vous remplirez 8 à 10 corolles en papier ou la moitié d’un moule à cake, ce qui permet au gâteau de bien lever (un peu trop d’épaisseur et cette pâte aurait du mal à monter pendant sa cuisson). Enfournez à th.7 pendant 20 minutes pour des petits cakes, ou 30 à 35 minutes si vous faites cuire la pâte dans un seul moule.

 


[1] Évaluation de l’effet harmonisant d’ylang ylang en inhalation. Les évaluations se basent sur les paramètres physiologiques (température de la peau, pouls, pression sanguine et respiration) et une auto-évaluation des ressentis. Les résultats montrent une baisse significative de la pression sanguine et du pouls mais aussi de la vigilance et de l’attention.

[2] Les effets relaxants d’ylang ylang après une application cutanée. Les évaluations s’appuient sur les mesures des paramètres physiologiques et une auto-évaluation de la perception des volontaires. Le résultat montre qu’elle est tout à fait recommandée en aromathérapie en cas de dépression et de stress.

[3] Recette du livre « Cuisiner avec les huiles essentielles et les eaux florales » de Valérie Cupillard, éditions La Plage.
www.biogourmand.info

 

Important ! Ces informations sont communiquées à titre informatif et non pas professionnel. Elles n’ont pas pour vocation à remplacer une visite médicale et un diagnostic personnalisé réalisé par un expert de santé tel un médecin, seul à même de le réaliser légalement et d’effectuer des prescriptions adaptées à votre situation médicale et votre situation particulière.

 

Ylang ylang, l'huile essentielle en plein cœur du féminin
  • Avis des lecteurs
  • Évalué 4.9 étoiles
    4.9 / 5(76 )
  • Votre avis


Les commentaires sont fermés.

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le ! Cela nous aidera à en écrire d'autres ! Et cela intéressera surement vos amis !

94 Partages
Partagez88
Tweetez
Enregistrer6
Email