Prenez soin de vous avec le sourire !

Yoga Nidra : tous ses bienfaits pour votre mental et votre santé

On connaît le yoga comme étant une discipline indienne du corps et de l’esprit visant à favoriser un état profond de bien-être. En s’inscrivant dans cette filiation, le Yoga Nidra offre aussi de nouvelles clés pour améliorer notre bien-être.

Yoga : Pourquoi l’occident en raffole-t-il ?

Le Yoga Nidra : la pratique au service de votre relaxation en état de conscienceHérité des traditions indiennes datant de plusieurs millénaires, le yoga est de plus en plus sollicité pour répondre aux problématiques de stress des sociétés occidentales. Cette gymnastique douce assume un caractère préventif afin de préserver la santé de ceux qui la pratiquent.

Le yoga est une philosophie de vie qui intègre une notion de rigueur afin d’obtenir les résultats recherchés. Dans sa forme la plus accomplie, le yoga est une voie ouverte vers les valeurs de sagesse, de compassion et d’amour.

Cette approche à la fois physique et spirituelle propose un vaste champ de techniques visant à assouplir le corps tout en relâchant le mental. En faire régulièrement a une action favorable sur l’équilibre émotionnel puisqu’elle réduit la dépression et l’anxiété.

Sur le plan physiologique, elle permet de diminuer les problèmes respiratoires, l’hypertension ainsi que les maladies cardio-vasculaires. Il est aussi efficace dans la gestion des douleurs déjà installées telles que les maux de dos, les troubles du transit ou les migraines.

Par son action curative et relaxante, le yoga séduit de plus en plus de personnes atteintes de maladies invalidantes telles que la fatigue chronique ou la fibromyalgie.

Yoga Nidra : de bienfaits pour la santé ?

Le yoga nidra — ou « yoga du sommeil » — est une branche du yoga mise au point par le précepteur spirituel indien Satyananda au milieu du XX° siècle. L’objectif de cette technique est de favoriser un état de relâchement total afin de maintenir un état durable de relaxation.

Cette méthode sous-entend une reconnexion au présent par l’intermédiaire de l’organisme et du cerveau qui travaillent ensemble. Il induit le pratiquant dans un état « hypnagogique ». C’est l’état de conscience particulier qui précède l’endormissement, proche de celui que l’on obtient lors d’une séance de sophrologie ou d’hypnose.

En établissant une communication avec son être inconscient, il est possible d’enrayer l’hyperactivité cérébrale responsable des différents comportements anxieux. Une séance s’effectue généralement auprès d’un maître qui nous guide vers cet état de méditation de conscience modifiée.

A l’instar de l’hypnose, le yoga Nidra va venir soulever des blocages afin d’instaurer de nouvelles habitudes. Cette technique douce et complète permettra aussi bien de traiter une dépendance, une phobie ou des troubles anxieux généralisés.

Le Yoga Nidra : personne assise pratiquant la relaxation en état de conscienceComment se déroule une séance ?

Pour se relaxer durablement, le Yoga Nidra s’effectue dans une posture confortable, de préférence allongé sur le dos. La séance commence généralement par une respiration lente et profonde afin de pacifier le corps et le mental.

L’état recherché est à mi-chemin entre le sommeil et l’éveil, dans une perspective de relâchement complet et de méditation. Il s’agira ensuite de se concentrer mentalement sur chaque membre en suivant une certaine logique dans le processus.

Le but est de ressentir l’énergie qui se pose sur l’orteil, la cheville, le mollet tout en remontant doucement le long du corps. Il inclut également des exercices de visualisation visant à convoquer un imaginaire vécu ou rêvé dans lequel on se sente bien.

L’objectif est de mettre le corps et le cerveau dans des dispositions positives par rapport à ce que l’on attend de la vie. Ainsi les techniques d’auto-suggestion sont au cœur de la méthode.

Il est alors recommandé de prononcer un sankalpa lors de chaque session, soit une phrase affirmative définissant un objectif fixé, désiré et réaliste à atteindre. Il constitue avant tout une pratique de se relaxer globalement tout en laissant une place privilégiée à la réalisation de soi.

Marie-Paule CaronQu’est-ce que le « sankalpa » ?

L’avis de notre Expert Marie-Paule Caron (professeur de yoga, yoga-thérapeute, Life coach, praticienne en massage ayurvédique) :

Lors de la relaxation, et surtout celle profonde, notamment en état de yoga nidra (sommeil hypnagogique), les couches les plus profondes du subconscient sont très sensibles aux suggestions de la volonté consciente.

Ces suggestions, formulées à ce moment, vont pouvoir exercer une grande influence sur la personnalité de l’individu.

« Sankalpa » est un mot sanscrit qui pourrait être traduit par « résolution ». C’est un ordre direct, donné par le conscient au subconscient.

C’est une graine de changement que vous allez planter dans votre subconscient alors qu’il est calme et relaxé.

La puissance du subconscient pourra alors faire émerger cet ordre et lui permettre de se manifester consciemment et d’une manière effective dans votre comportement.

Il va favoriser au fur et à mesure de sa répétition l’installation de nouveaux schémas mentaux et de nouveaux modes de fonctionnement.

Nous prenons bien souvent des résolutions superficielles pour changer certaines de nos habitudes dont nous voulons nous débarrasser. Si cette résolution n’est prise qu’au niveau de la conscience intellectuelle, elle échouera.

Si au contraire, elle est soutenue par la force de volonté de l’être profond, elle aura toutes les chances d’aller à son terme. La graine que vous avez plantée grandira alors et portera ses fruits.

Le sankalpa doit être formulé mentalement en une phrase, en termes clairs et positifs :

Par exemple, au lieu de dire « je vais vaincre ma peur » vous réorienterez plutôt votre attitude en affirmant « je vais avoir du courage et de la force ».

Il doit être répété 3 fois, au début et à la fin de votre session avec la conviction sincère de ce que vous dites, et ne pas en changer un seul mot jusqu’à ce qu’il prenne une réalité concrète dans votre quotidien.

Une simple répétition mécanique ne sera d’aucune utilité.

Il faut au contraire, le vivre, le sentir et l’appréhender avec tout le désir et toute la charge émotionnelle dont vous êtes capable car le subconscient n’est réceptif qu’à des suggestions soutenues par un fort élan émotionnel.

C’est une pratique puissante de changement qui doit être utilisée avec discernement et intelligence.

Pour aller plus loin, connectez-vous sur http://www.yoganidra.fr/

Avez-vous déjà pratiqué le Yoga Nidra ? Qu’en pensez-vous ?

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le ! Cela nous aidera à en écrire d'autres ! Et cela intéressera surement vos amis !

Partagez
Tweetez
Enregistrer
WhatsApp
Email