Vaincre la grippe de manière naturelle

|

« La grippe, c’est comme l’amour, ça s’attrape dans la rue, et ça finit au lit » remarquait (pas !) très finement un humoriste qui ne connaissait pas la naturopathie et les médecines non conventionnelles. Plus sérieusement, vous avez des frissons, une température élevée, vous toussez, crachez : c’est peut-être une grippe… Pas de panique il existe une foule de solutions naturelles pour faire face à ce désagrément. Qu’elles soient préventives ou curatives, elles sont simples, tiennent du bon sens et pour certaines existent… depuis la nuit des temps… Une bonne hygiène, quelques modifications dans votre alimentation, une utilisation judicieuse de l’eau, le choix d’huiles essentielles et compléments alimentaires appropriés et prendre un moment pour vous, vous aideront à l’éviter ou à en sortir rapidement. Voici tous les conseils de Daniel Kieffer, Membre du registre des praticiens de santé naturopathes, Fondateur du Collège Européen de Naturopathie Traditionnelle Holistique, et auteur de plus d’une vingtaine d’ouvrages liés à la naturopathie.

Quelques gestes du quotidien pour se préparer ou lutter contre la grippe… tout simplement

Cela semble évident bien entendu, mais voici quelques gestes simples pour éviter d’être contaminé ! Voici lesquelles :

  • Contre la grippe, lavez-vous les mains régulièrement 3 ou 4 fois par jourLavez-vous les mains régulièrement 3 ou 4 fois par jour, au savon, en insistant sur et sous les ongles, au moins une trentaine de secondes ;
  • Lavez-vous les mains avant les repas, et aussi après tous les voyages dans les transports en commun ;
  • Pensez à désinfecter tous les objets en contact avec l’environnement éventuellement contaminé : poignées de sacs, téléphones portables prêtés, volant et changement de vitesse de voitures prêtées ou louées… avec une solution à 5 % d’extrait de pépins de pamplemousse ou à 2 % d’une huile essentielle anti virale sûre (Tea tree, Ravintsara, Niaouli….)
  • Pour éviter la grippe, limitez les séances de bisous ou les poignées de mains généreuses en affection
  • Évitez de vous frotter les yeux, et de toucher la bouche ou le nez, qui sont des portes d’entrée du virus ;
  • Limitez les séances de bisous ou les poignées de mains généreuses en affection ;
  • Évitez la proximité avec les personnes infectées, car la grippe ne porte pas à la convivialité intime, ni même à la promiscuité sociale du fait que le virus (comme nombre de ses congénères) voyage très confortablement par les microgouttelettes projetées dans l’air par les éternuements et la toux ;
  • N’oubliez pas que les personnes grippées demeurent contagieuses tant que leurs symptômes persistent ;
  • Si vous êtes porteur de la grippe, toussez dans le creux de votre coude ; pensez aussi à éternuer ou vous moucher dans des mouchoirs jetables que vous déposerez après usage dans les toilettes ou dans la cheminée et pas dans la poubelle de la maison ou du bureau ;
  • Évitez de fréquenter les lieux publics durant les périodes d’épidémie.

… et tenez compte de toutes les autres recommandations généreusement diffusées par la presse.`

En période de grippe, adaptez votre alimentation

Notre alimentation joue un rôle prépondérant pour renforcer notre système immunitaire et préparer notre organisme à mieux résister aux agressions de l’hiver. Voici quelques conseils pour adapter votre régime alimentaire en conséquence :

Des tisanes sont efficaces durant les périodes grippalesDes tisanes efficaces
pour accompagner les périodes grippales

Les tisanes, chaudes ou froides, peuvent être confectionnée en décoction ou en infusion :

    • Lors d’une décoction vous plongez directement la plante ou le mélange de plante dans l’eau froide et le laissez bouillir pendant 10 à 30 mn.

  • Lors d’une infusion vous mettez environ 1 cuillère à café de plantes par tasse d’eau bouillante, puis faîtes infuser . Au bout de 10 minutes filtrez  et buvez. Nous recommandons 1 à 3 tasses par jour.

Dans les deux cas vous pouvez sucrer légèrement, plutôt avec du miel car il a des vertus curatives. Privilégiez le miel de thym ou de romarin connu pour leur qualité antiseptique.
Voici 2 propositions de mélange à faire préparer par votre pharmacien herboriste
Pour le premier après l’avoir filtré, il est possible de rajouter deux tranches de citron. La boire bien chaude si vous avez de la fièvre.

    • 20 g de feuilles de thym

    • 5 g de fleurs de lavande

    • 15 g de feuilles de houx

    • 20 g de fleurs de sureau

    • 25 g fleurs de reine-des-prés

  • 15 g de paille d’avoine

Pour le second demandez une composition à part égale de pulmonaire, bourrache, cannelle, reine des prés, sureau (fleurs). Vous aimez le gingembre, c’est le moment d’en profiter, ajoutez généreusement !

  • Buvez de l’eau pure et/ou des tisanes en quantité de préférence sans ou peu sucrées ; privilégiez le café de céréales ou la chicorée au café classique ou au chocolat chaud, les jus de fruits frais aux jus avec sucre ajouté, les boissons de riz ou d’amandes aux sodas ou aux boissons alcoolisées …
  • Afin de ne pas surcharger vos organes de digestion et d’élimination, mangez léger. Votre énergie sera ainsi entièrement disponible pour le bon fonctionnement de votre système immunitaire.
  • Variez et équilibrez votre alimentation… sur des bases de frugalité, origine bio, alimentation vivante (crue) et spécifique (alimentation hypotoxique composée de 80 % d’apport végétal et 20 % d’apport animal, régime Crétois, ou d’Okinawa), surtout les mois précédents l’hiver.
  • Intégrez dans votre alimentation plus d’ail frais cru ou cuit qu’à l’accoutumée : il a de nombreuses vertus antiseptiques !
  • En période de grippe, prenez de la vitamine CPrenez de la vitamine C (acide ascorbique). [1] Elle pousse le système immunitaire à fabriquer davantage de lymphocytes T. C’est d’autant plus important si vous êtes fiévreux. Favorisez les fruits, légumes frais et complétez par 2 à 3 g d’acérola, ces minuscules cerises d’Amérique latine 20 à 30 fois plus riches en vitamine C que l’orange. Vous en trouverez sous différentes formes galéniques poudre, comprimés, ampoules… en pharmacie ou en magasin diététique. Votre terrain est très acide : orientez-vous vers une forme tamponnée « ester C » non acide.
  • Mangez plus d’épices et d’aromates : elles ont de nombreuses qualités antiseptiques, stimulantes et antioxydantes. Vous avez le choix : curcuma, cardamome, girofle, safran, muscade, paprika, l’anis étoilé, cannelle…
  • En période de grippe, consommez plus de sélénium et de vitamine EConsommez plus de sélénium (Oligo-Element) et de vitamine E (en moyenne 800 mg/jour) : leur carence vous rend plus vulnérable face aux microbes et aux virus. [2] [3]. Vous trouverez du sélénium entre autre dans les noix du Brésil et la vitamine E dans l’huile de germe de blé, les germes de céréales, les oléagineux…
  • Intégrez les prébiotiques dans votre quotidien. Ils soutiennent votre flore intestinale et sont les amis de votre système immunitaire [4]. Vous les retrouverez dans les artichauts, la chicorée, les asperges, le miel, les pommes, les citrons, les coings, la banane… l’oignon, l’ail, l’orge, le blé… et aussi dans tous les aliments riches en magnésium, calcium, fructose ou vitamines du groupe B…
  • Pour prévenir la grippe, intégrez des probiotiques et prébiotiques dans votre quotidienN’oubliez pas les probiotiques : leur action soutient la flore intestinale comme le système immunitaire [5]. Le lait de Jument, la gelée royale, les jus de légumes lactofermentés, de plantes sauvages ou des jus de pousses vertes de blé ou d’orge en sont riches … ainsi qu’une sorte de yaourt contenant une souche très particulière de Bacilus acidophilus, bactérie issue de l’intestin, demandez à votre magasin bio. Vous pouvez aussi vous supplémenter en probiotiques ; renseignez-vous auprès de votre pharmacien, de votre praticien de santé ou de votre naturopathe.

La fièvre se déclare, la grippe est là ?La fièvre se déclare ? Voici comment agir !

  • Consommez une ou deux cuillères à soupe de charbon végétal activé dans un grand verre d’eau, dès les premiers symptômes (pour nettoyer le tube digestif, source de foyers infectieux). À ne pas prendre à moins de 4 heures d’une prise de médicament ou de contraceptif oral. [6]
  • Faîtes des monodiètes, cela laissera votre système digestif se reposer, par exemple orientez-vous vers une alimentation hypotoxique qui privilégie les légumes variés et de saison (soupe ou bouillon), associé d’ail et d’oignons crus de préférence, car ils ont une action antibiotique [7] et expectorante reconnue par l’European Scientific Cooperative on Phytotherapy [8]. Nous vous conseillons d’y ajouter chaque jour le jus d’un demi-citron en milieu d’après-midi. Pris le matin, les acides des agrumes sont moins bien métabolisés et possèdent un effet plus réfrigérant chez les personnes arthritiques (plus pâles, minces, anxieuses et acidifiées).

Quelques conseils en cas de grippeLa grippe est là ?

Vous pouvez agir rapidement ! 24 ou 48 heures de diète aideront votre corps à combattre l’infection. Nous parlons ici de la « diète hydrique » avec apport important de bouillons de légumes, eau pure, tisanes faiblement sucrées, ou jus de légumes lactofermentés (à ne pas confondre avec les jus verts ou de légumes).

Prenez des bains pour combattre la grippe et ajoutez y des huiles essentiellesDes bains et de l’eau

Une à deux fois par jour, pratiquez l’art du bain : ils peuvent être enrichis d’huiles essentielles ; par exemple, pour un bain aux vertus antivirales : 7 gouttes de Niaouli, 7 gouttes de Ravintsara, 5 gouttes de Thym à linalol, 5 gouttes de Romarin à verbénone, d’abord mélangées à du shampooing ou du savon liquide (l’huile essentielle n’est pas directement soluble dans l’eau !) que vous incorporez lentement à l’eau du bain. Lors d’épisode de fièvre, ces bains seront d’environ 2 °C de moins que la température du corps durant 10 à 15 minutes environ.

Vous n’avez pas de fièvre : pensez au sauna ou au hammam afin d’aider l’élimination naturelle par la sudation.

Un massage relaxant peut vous aider en cas de grippeCalmer le stress peut aussi vous aider si vous avez la grippe !

Devenez adepte de la relaxation, voire de la sophrologie, de la méditation ou du massage aux huiles essentielles. En effet lorsque les tensions de votre mental sont apaisées votre énergie peut se consacrer à votre corps et donc à votre immunité. À noter qu’en cas de grippe les massages doivent être très légers quand vous les recevez.

Quelques recettes de mélanges favorisant la relaxation :

  • Pour Madame : dans 3 cuillères à soupe d’huile végétale de Jojoba, ou un gel d’aloe vera incorporez : 7 gouttes de Géranium bourbon, 5 gouttes de Bois de rose, 3 gouttes d’Ylang-Ylang. On peut aussi utiliser l’un de ces mélanges à raison de 2 gouttes sur le plexus solaire et les poignets 2 à 3 fois par jour selon l’envie ou les besoins.
  • Massage antistress pour Monsieur : dans 3 cuillères à soupe d’huile végétale de noyau d’Abricot ou un gel d’aloe vera, incorporez 7 gouttes de Cèdre de l’Atlas, 5 gouttes de Bois de rose, 3 gouttes de Santal. On peut aussi utiliser à raison de 2 gouttes sur le plexus solaire et les poignets 2 à 3 fois par jour selon l’envie ou les besoins
  • Massage pour les enfants : dans 4 cuillères à soupe d’huile végétale de noyau d’Abricot ou du gel d’aloe vera, incorporez : 7 gouttes d’Orange douce, 5 gouttes de Lavande vraie, 3 gouttes de Camomille romaine. On peut aussi utiliser ce mélange à raison de 2 gouttes sur le plexus solaire et les poignets 2 à 3 fois par jour selon les besoins.
  • Toujours pour les enfants et permettre une détente nerveuse et relaxante: mélangez dans 3 cuillères à soupe d’huile végétale de Millepertuis : 7 gouttes de Lavande vraie, 5 gouttes d’Orange douce, 3 gouttes de Marjolaine. Ce mélange est très « câlin », chaud, recouvrant pour un retour salutaire au cocooning.
  • Le massage de votre bébé doit être très douxPour votre bébé : avec beaucoup de précautions : 1 goutte c’est 1 goutte, pas 2 ! Et beaucoup d’amour.
    – Massez délicatement avec la pulpe d’un ou deux doigts le long de la colonne vertébrale :
    – 1 goutte de Camomille romaine dans 1 cuillère à soupe d’huile végétale. Cela favorisera le retour au calme, préparera au sommeil, et calmera aussi tous les petits bobos de l’âge tendre
    ou
    – 1 goutte de Lavande vraie dans 1 cuillère à soupe d’huile végétale. Cela lui apportera une douce détente, une bonne digestion et une meilleure respiration.

Quid des compléments alimentaires ?

Que ce soit pour éviter une grippe ou soigner une maladie plus grave, l’une des définitions les plus simples et les plus justes de la santé peut se résumer par « notre capacité optimale d’adaptation ». Nous pouvons alors clairement considérer comme adaptogène toute plante, remède ou technique qui aide l’organisme à s’adapter au changement, quel que soit le niveau du processus de réponse adaptative en question (nerveux, glandulaire, hépatique, immunitaire, bioénergétique, psychologique…).

Sont indiqués ici quelques exemples majeurs d’aliments, plantes adaptogènes et de compléments alimentaires qui permettent de prévenir ou traiter les maladies hivernales et la grippe.

Toutes sont en vente et usage libres. Pour autant, et bien évidemment, comme nous avons affaire à des produits actifs, il convient de mettre en garde contre toute utilisation hasardeuse ou excessive. Nous ne répèterons jamais assez combien il est alors important de prendre conseil auprès d’un naturopathe, d’un médecin ou de tout autre professionnel de médecines non conventionnelles et de santé naturelle correctement formé et informé dans l’usage de ces produits. Vous êtes enceinte ou allaitante nous vous invitons à d’autant plus de prudence, surtout pour ce qui est des Huiles essentielles pendant la grossesse.

Notre liste ne peut pas être exhaustive, tant la Nature nous offre de possibilités. Nous avons choisi de privilégier et de vous indiquer les produits stimulant l’immunité que nous considérons comme particulièrement favorables lors d’épisodes de grippe.

En cas de grippe, l'ail constitue un antibiotique naturel par excellenceL’Ail frais (Alium sativum), antibiotique naturel par excellence

C’est un excellent antibactérien [9] et fongicide puissant, un condiment tout simple qui renferme des vitamines A, B1, B2 et C, et divers antibiotiques naturels… à consommer en quantité selon le goût de chacun.

  • Utilisation : cru (c’est mieux !) ou cuit, dans la cuisine quotidienne ; en gélule si le goût ne plait pas frais : 2 à 4 par jour en fonction du fabricant, par cures de trois semaines par mois durant trois mois par exemple.
  • Contre-indications : anticoagulant il peut être contre-indiqué avant une opération si vous en prenez plus de 4 g par jours. Il peut aussi faire baisser la tension artérielle.

Face à la grippe, l'echinacée possède d’étonnantes vertus immunostimulantesÉchinacée ou Rudbeckie d’Amérique (Echinacea angustifolia, E. pallida, E. purpurea)

Cette plante, originaire de l’Amérique du Nord, possède d’étonnantes vertus immunostimulantes. Elle stimule fortement l’activité des macrophages (catégorie de globules blancs capables de phagocytose), la lutte antivirale et la sécrétion d’interleukine I (protéines naturelles produites par le système immunitaire, qui agissent sur le système immunitaire lui-même ; elles sont les « messagers » entre les cellules du système immunitaire). Sans toxicité ni effet secondaire, on la préconise en prévention des épisodes grippaux, des menaces infectieuses bactériennes ou virales, ainsi qu’en complément d’autres stratégies anti-infectieuses déclarées. [10][11]

  • Utilisation : habituellement, on conseille 4 à 6 gélules par jour, ou bien trois fois 50 gouttes d’extrait fluide, par cures courtes et régulières de 10 jours par mois (prévention), voire sur des périodes de huit semaines d’affilée, jamais plus.
  • Contre-indications : son utilisation est à individualiser en fonction de votre terrain. Nous vous conseillons de vous rapprocher de votre praticien de santé pour en savoir plus.

L'eupatorium prévient les infections à répétition, telles que les rhumes ou la grippeEupatoire chanvrine ou Eupatoire à feuille de chanvre ou Chanvre d’eau ou Origan des marais ou Herbe de Sainte-Cunégonde… (Eupatorium Cannabinum)

Moins connue que le Romarin ou le très à la mode Desmodium, l’Eupatoire est pourtant une classique des « plantes bonnes pour le foie » depuis bientôt vingt siècles ! Très étudiée dans les pays asiatiques et de l’Est, elle est dite tonique du foie et des reins, et utilisée en cas d’indigestion ou de grippe. C’est ici son activité immunostimulante qui retient notre attention. Une thèse de l’Université de Lorraine site la présence des lactones sesquiterpéniques, qui lui confèrent une activité antimicrobienne, ainsi que des polysaccharides qui ont la propriété de stimuler l’immunité. Elle traite et prévient les infections à répétition, telles que les rhumes ou la grippe. Elle a aussi une action anti-inflammatoire sur le tractus respiratoire, notamment en cas de pharyngites ou de bronchites . [12]

  • Utilisation : en tisane, gélules de poudre ou teinture mère.
  • Contre-indications : aucun effet secondaire n’a été signalé à ce jour, mais, en raison de la présence d’alcaloïdes pyrrolizidiniques susceptibles d’être toxiques à fortes doses, il est indispensable de ne pas dépasser les doses prescrites par le professionnel de santé ou le fabricant.

Contre la grippe, la griffe du chat (uncaria tomentosa) est conseillée en cureGriffe du chat ou Liane du Pérou (Uncaria tomentosa)

Traditionnellement utilisée en Amazonie pour soigner les plaies, soulager les reins ou les douleurs articulaires et osseuses, voire pour aider les jeunes mamans après l’accouchement, la médecine « moderne » l’utilise aujourd’hui pour accompagner les immunodéficiences [13] et certaines maladies dégénératives grâce à sa grande richesse en alcaloïdes. Sous l’impulsion de l’OMS [14] (Organisation Mondiale de la Santé), et depuis la découverte de la quinine, aucune plante de la forêt humide n’avait suscité autant d’intérêt de la part de la communauté scientifique.

  • Utilisation : 4 à 6 gélules par jour, ½ heure avant les repas, par cures de 21 jours.
  • Contre-indications : Certaines sources conseillent de ne pas utiliser si vous avez eu une greffe d’organe ou si vous êtes enceinte. Rapprochez vous de votre praticien de santé pour en savoir plus.

le Lapacho offre de larges possibilités d’action, de la simple infection, en passant par ses vertus adaptogènes, jusqu’à soutenir l’organisme comme immunostimulantLapacho ou Pau d’arco ou Arbre sacré des Incas (Tecoma adenophylla, Tabebuia impetiginosa ou curialis, et Tabebuia Avellanadae)

Cher aux praticiens de la médecine traditionnelle du Brésil, le Lapacho offre de larges possibilités d’action, de la simple infection, en passant par ses vertus adaptogènes, jusqu’à soutenir l’organisme comme immunostimulant [15]. Son principe actif, le lapachol, n’est présent que dans le bois (aubier) et les jeunes tiges, et non dans l’écorce souvent commercialisée à tort. Afin de vous assurer de la bonne qualité du produit, pensez à vous renseigner auprès de vos fournisseurs.

  • Utilisation : On conseille 4 à 6 gélules de bois (aubier, jeunes tiges et non-écorce !) ou 1 cuillère à café de poudre, en cure d’une vingtaine de jours, renouvelable à volonté.
  • Contre indication : Hémophilie, personnes sous anticoagulants sanguins. Attention pris en trop grande quantité, il peut occasionner des nausées et des vomissements.

Pour vaincre la grippe, ne faites pas l'impasse sur le magnésium !Magnésium Mg++

Cet incontournable antistress [16] a fait l’objet de milliers d’études qui ont démontré son intérêt dans l’équilibre neuropsychique et neuromusculaire. On lui connaît plus de 150 implications biologiques à tous les niveaux de l’organisation métabolique. On en trouve dans la consommation régulière d’algues, fruits de mer (bigorneaux), de germe de blé, amandes et légumineuses… N’oublions pas l’autre indispensable : le chlorure de magnésium à 20 pour mille, par cures saisonnières ou en cas d’infection (de 1/4 de verre matin et soir, à 4 verres par jour selon la tolérance intestinale, éloignés des antibiotiques dont il peut faire baisser l’effet), exceptionnel adjuvant de toute lutte anti-infectieuse.

  • Utilisation en complément alimentaire : nombreuses formes galéniques (poudre, gélules, ampoules…) en pharmacie et magasins diététiques…
  • Contre-indications : diarrhée, insuffisance rénale ou cardiaque, déshydratation, hypertension artérielle, colique ou anémie, hémophilie.

Ce produit de la ruche s’avère un antiseptique à spectre très large efficace dans la lutte contre la grippePropolis

Ce produit de la ruche s’avère être un antiseptique à spectre très large pour contrer bactéries, champignons et même virus. Il est aussi antioxydant, cicatrisant et régénérant tissulaire, anti-inflammatoire et antalgique… [17]

  • Utilisation : choisissez-le haut de gamme sur le marché et adaptez la posologie en fonction du fabricant.
  • Contre-indications : personnes allergiques aux produits de la ruche.

En période de grippe, le sureau noir est un protecteur du système vasculaire et un stimulant immunitaireSureau noir (Sambucuc nigra)

Cet excellent fruit sauvage, habituellement connu pour ses vertus digestives, diurétiques et globalement dépuratives, contient des vitamines (A, C et B) qui, associées à ses flavonoïdes-pigments en font un protecteur du système vasculaire et un stimulant immunitaire [18], anti radicaux libres nouvellement remis à la mode.

  • Utilisation : le jus de sureau noir est largement commercialisé aujourd’hui, ainsi que des « tablettes » de concentré de sureau.
  • Contre-indications : pour les personnes diabétiques, il peut impacter les traitements à l’insuline ; porphyrie ; anémie. Respectez les dosages qui vous auront été recommandés ; un surdosage peut entrainer des vertiges, des douleurs gastriques ou des vomissements.

Face à la grippe, le chant pourrait avoir un impact positif sur le système immunitaireChantez pour renforcer votre système immunitaire !

Entonner son hymne préféré sous la douche ou dans sa voiture n’est peut-être pas aussi futile qu’on aurait tendance à le penser. D’après une recherche allemande, publiée dans le Journal of Behavioral Medicine [19],

le chant pourrait avoir un impact positif sur le système immunitaire, offrant ainsi une meilleure protection contre la maladie.

Afin d’évaluer les effets du chant sur l’immunité, l’équipe de scientifiques de l’Institut d’éducation en musique (Institute of Musical Education) de l’Université de Francfort a sollicité la collaboration des membres d’une chorale professionnelle. Les chercheurs ont prélevé un échantillon sanguin chez chacun des membres avant et après une répétition du Requiem de Mozart d’une durée de 60 minutes. Ils ont analysé les taux d’immunoglobuline A, une protéine qui fonctionne comme un anticorps, et d’hydrocortisone, une hormone antistress. Résultat : immunoglobuline et hydrocortisone étaient beaucoup plus élevées dans les échantillons prélevés après la répétition.

En complément, une semaine plus tard, les chercheurs ont demandé aux participants d’écouter la pièce musicale, sans la chanter cette fois. Ils n’ont alors noté aucune modification significative des taux sanguins. Une information qui dénote que c’est bel et bien l’action de chanter, et non pas simplement la musique elle-même, qui aurait un impact sur le système immunitaire. En prime, font valoir les scientifiques, chanter met de bonne humeur…

Il existe d’autres techniques encore pour renforcer son système immunitaire …

Quelles huiles essentielles contre la grippe ?

Les bienfaits des propriétés de certaines huiles essentielles dans la lutte contre les infections ou le renforcement du système immunitaire ne sont plus à démontrer !

Protégez la qualité de votre air

Restez autant que possible  dans une bonne qualité d’air enrichi d’huiles essentielles en diffusion. Pour ceci déposer dans un Diffuseur d’Huiles Essentielles des mélanges par exemple comme suit :

  • 20 gouttes de Saro, 15 gouttes d’Eucalyptus radiata, 5 gouttes de Romarin à cinéole ;
    ou
  • 20 gouttes de Niaouli, 15 gouttes de Pin sylvestre, 5 gouttes de Lavandin camphré.

Vous pouvez également lire notre article sur les huiles essentielles à utiliser dans votre diffuseur, en particulier celles assainissantes et anti-infectieuses !

Stimulez votre système immunitaire avec des bains détenteStimulez votre système immunitaire avec des bains détente

Offrez-vous des bains détente pour le corps et stimulation du système immunitaire avec 7 gouttes de Niaouli, 7 gouttes de Ravintsara, 5 gouttes de Thym à linalol, 5 gouttes de Romarin à verbénone, d’abord mélangées à du shampooing ou du savon liquide (souvenez vous l’huile essentielle n’est pas directement miscibles) que vous incorporez lentement à l’eau du bain.

Les huiles essentielles sont souvent efficaces contre la grippeQuelques autres recettes d’huiles essentielles en massage contre la grippe

Vous pouvez aussi utiliser les huiles essentielles lors de massages (toujours très légers en cas de grippe rappelez vous !) ou d’automassages antiviraux.

  • Recette pour le système Respiratoire (voies encombrées) : dans 3 cuillères à soupe d’huile végétale de noyau d’Abricot : 7 gouttes d’Eucalyptus globulus, 5 gouttes de Niaouli, 3 gouttes de Thym à thymol, 3 gouttes de Myrte vert ; Ce mélange est idéal pour accompagner une fin de rhume ou calmer la toux du fumeur.
  • Une autre façon de dégager votre nez et votre système respiratoire : utilisez de la Menthe Poivrée (très décongestionnante) ou le Citron, (assainissant). A respirer sur un support ou verser 2 gouttes dans un bol d’eau chaude en inhalation.
  • Recette Immunostimulante : pour stimuler vos défenses naturelles du corps, mélangez dans 3 cuillères à soupe d’huile végétale de Macadamia :
    • Matin
      7 gouttes de Niaouli, 5 gouttes de Romarin camphré, 3 gouttes d’Origan ;
      (ou 2 gouttes de ce mélange sur la plante de chaque pied après la douche du matin)

    • Soir
      7 gouttes de Ravintsara, 5 gouttes de Citron, 3 gouttes de Saro ;
      (ou 5 gouttes dans le dos, en automassage, le soir au coucher)

  • Pour les voyages ou séjours dans des zones « à risque »
    7 gouttes de Ravintsara, 7 gouttes de Niaouli, 5 gouttes de Citron, 2 gouttes de Cannelle, 2 gouttes de Clou de Girofle ;
    (ou 3 à 5 gouttes toutes les 4 heures, sur la plante de chaque pied)

Nous avons pu voir ensemble qu’accompagnée d’une bonne hygiène, la Naturopathie Holistique et ses différentes solutions a un rôle préventif et participe à un bon rétablissement en cas de grippe. Nous verrons bientôt que cela peut être le cas concernant d’autres maux.


Cet article, écrit par Daniel Kieffer

Directeur du Collège Européen de Naturopathie Traditionnelle Holistique CENATHO

est inspiré de :

VAINCRE LA GRIPPE Avec ou sans vaccin ?
De Daniel KIEFFER et Guillaume GERAULT
Préface Docteur Yves Augusti
Coordination et rédaction Ronald MARY
Editions Guy Trédaniel

Vous souhaitez en savoir plus et découvrir les bases de la Naturopathie Holistique afin d’en faire bénéficier votre famille : le Cénatho vient de créer une formation grand public. Retrouvez toutes les informations sur leur site à Les fondamentaux de la Naturopathie pour Tous. et sur youtube : https://youtu.be/dtBjBKKzf8o


Sources et références

[1] Examining the evidence for the use of vitamin C in the prophylaxis and treatment of the common cold.
Heimer KA1, Hart AM, Martin LG, Rubio-Wallace S. 2009 (↑)

[2] Selenium and human health. Rayman MP. 2012 (↑)

[3] The Role of Vitamin E in Human Health and Some Diseases. Saliha Rizvi, Syed T. Raza,* Faizal Ahmed, Absar Ahmad, Shania Abbas, and Farzana Mahdi. 2014 (↑)

[4] et [5] The Role of Probiotics and Prebiotics in Inducing Gut Immunity. Angélica T. Vieira, Mauro M. Teixeira and Flaviano S. Martins. 2013 (↑)

[6] Activated Charcoal—Past, Present and Future. Robert W. Derlet. 1986 (↑)

[7] Allium sativum (garlic)-a natural antibiotic. Adetumbi MA, Lau BH. 1983 (↑)

[8] European Scientific Cooperative on Phytotherapy : http://escop.com (↑)

[9]Investigating Antibacterial Effects of Garlic (Allium sativum) Concentrate and Garlic-Derived Organosulfur Compounds on Campylobacter jejuni by Using Fourier Transform Infrared Spectroscopy, Raman Spectroscopy, and Electron Microscopy. Xiaonan Lu, Barbara A. Rasco, Jamie M. F. Jabal, D. Eric Aston, Mengshi Lin, and Michael E. Konke. 2011 (↑)

[10] Oral supplementation with a nutraceutical containing Echinacea, methionine and antioxidant / immunostimulating compounds in patients with cutaneous viral warts. Cassano N, Ferrari A, Fai D, Pettinato M, Pellè S, Del Brocco L, Ligori P, Romano I, Curia S, Carbonara M, Vena GA. 2011 (↑)

[11] Modulation of apoptosis in mice treated with Echinacea and St. John’s wort. Di Carlo G, Nuzzo I, Capasso R, Sanges MR, Galdiero E, Capasso F, Carratelli CR. 2003 (↑)

[12] Propriétés cholérétiques, antihépatotoxiques et diurétiques d’Eupatorlum cannabinum L.: approche ethnopharmacologique. Annette LEXA-ROBIH, thèse de Doctorat, 1988 (↑)

[13] Studies of biological properties of Uncaria tomentosa extracts on human blood mononuclear cells. Bors M, Michałowicz J, Pilarski R, Sicińska P, Gulewicz K, Bukowska B. 2012 (↑)

[14] Site de l’organisation mondiale de la santé : OMS (↑)

[15] Potential antipsoriatic agents: lapacho compounds as potent inhibitors of HaCaT cell growth. Muller K, Sellmer A, Wiegrebe W. 1999 (↑)

[16]Magnesium and stress. Magdalena D. Cuciureanu and Robert Vink. 2011 (↑)

[17] Caractérisation chimique et valorisation biologique d’extraits de propolis. Séverine Boissard. Sciences pharmaceutiques. Université d’Angers, 2014. (↑)

[18] Elderberry Supplementation Reduces Cold Duration and Symptoms in Air-Travellers: A Randomized, Double-Blind Placebo-Controlled Clinical Trial. Evelin Tiralongo, Shirley S. Wee, and Rodney A. Lea. 2016 (↑)

[19] An investigation of singing, health and well-being as a group process. Liz Mellor. 2013 (↑)

Important ! Ces informations sont communiquées à titre informatif et non pas professionnel. Elles n’ont pas pour vocation à remplacer une visite médicale et un diagnostic personnalisé réalisé par un expert de santé tel un médecin, seul à même de le réaliser légalement et d’effectuer des prescriptions adaptées à votre situation médicale et votre situation particulière.

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur les étoiles pour voter !

Note moyenne : / 5. Nombre de votes :

ut lectus tempus felis Curabitur elit.