Prenez soin de vous avec le sourire !

Huile Essentielle de Menthe Poivrée : anti-choc et digestive, la fraîcheur aux mille vertus

Flacon d'huile essentielle de menthe poivréeSi vous cherchez de la fraîcheur, vous avez trouvé votre huile essentielle ! Avec ses vertus antidouleur, antichocs (physiques ou émotionnels), digestives, protectrices du foie, hypertonique et relaxante nerveuse, décongestionnante nasale, la menthe poivrée (mentha piperita) ouvre toutes vos fenêtres de son piquant souffle mentholé, puissant et guérisseur. Une huile essentielle de référence, indispensable à votre trousse aromatique.

Son origine

huile-essentielle-menthe-poivree-feuillesÉtait-elle là avant la création ? La menthe vient d’aussi loin que l’on s’en souvienne ! Du Moyen-Orient, peut-être : 1000 ans avant Jésus-Christ, dans le plus ancien texte de médecine retrouvé : l’Ebers Papyrus, les Égyptiens en parlent comme d’un remède digestif [1]. Les Grecs la froissaient sur leurs tables pour parfumer et accueillir leurs invités. Certains disent qu’elle viendrait du pourtour méditerranéen, de Hongrie, d’Angleterre ou encore d’Essonne ou de Maine et Loire.

La menthe la plus utilisée dans le monde est la menthe poivrée : mentha piperita en latin. Du grec minthê qui a donné en latin mens : mental, esprit. Elle est issue d’une hybridation entre la menthe aquatique mentha aquatica et la menthe verte mentha spicata. Elle doit son nom piperita à son odeur fortement poivrée.

Aujourd’hui la menthe poivrée est produite aux quatre coins du monde : Russie, États-Unis, Chine, Inde, Maroc, Angleterre, France. De la même espèce, elle développe de légères différences selon les pays et climats où elle pousse. La meilleure serait française même si c’est le pays qui en produit le moins.

Elle affectionne le climat océanique tempéré et les terres humides, riches et bien exposées au soleil.

Annuelle, vivace, elle repousse facilement d’une année sur l’autre. De la famille botanique des lamiacées, la menthe est une herbacée (plante aux tiges tendres) haute de 70 à 90 cm. Ses tiges carrées, vert foncé à rouge, accueillent des feuilles d’un vert soutenu, à l’ovale parfait, opposées, sombres, dites aiguës et dentées. Très aromatiques, les feuilles de menthe sont couvertes de milliers de petits poils porteurs d’arômes. Ses fleurs sont d’un violet léger, parfois presque blanc.

La récolte se fait du printemps à l’automne, idéalement en juin-juillet, juste avant la floraison et de préférence à la fraîche, le matin ! Le rendement en aromathérapie est variable, de normal à très bon. La distillation à la vapeur d’eau de 100 kilos de feuilles (voire de toutes les parties aériennes : tiges, sommités fleuries) de menthe poivrée produit de 0,2 à 2 litres d’huile essentielle [2]. Ce qui la rend financièrement abordable, autour de 3 à 6 € les 10 ml. Néanmoins, certains producteurs, notamment français, la vendent plus cher, autour de 10 € les 5 ml, prix justifié par la qualité de production.

Son odeur caractéristique est très mentholée, fraîche, poivrée et sa couleur varie d’incolore, vert pâle à jaune.

Ses principes actifs

Composée de 220 types de molécules différentes [3], la menthe poivrée concentrerait 100 % de ses propriétés dans son huile essentielle, ce qui est rare [4].

Effet « glaçon » du Menthol

Le menthol est dit hypotermisant : il déclenche chimiquement les récepteurs au froid de la peau ce qui donne une sensation de refroidissement. À très forte dose et sur une grande surface du corps, il peut être dangereux et amener à l’hypothermie.

Utilisé à dose normale et sur des zones peu étendues du corps, il est idéal pour un effet rafraîchissant, antalgique et anesthésiant.

Ses principaux constituants biochimiques sont :

  •  le MENTHOL (30 à 50%), de la famille des monoterpénols :
  • antalgique (antidouleur), anti-inflammatoire notamment par ses propriétés hypothermisantes (refroidissantes) ;
  • antispasmodique (relaxant musculaire digestif et respiratoire), protecteur gastrique, anti-nausée, anti mal des transports ;
  • antiprurigineux et cicatrisant, calme et supprime les démangeaisons, antifongique, lutte contre les champignons à l’origine d’infections pulmonaires, cutanées (mycoses), intestinales (candidoses)
  • antiparasitaires notamment contre les parasites intestinaux causes de gastro-entérite ;
  • stimulant du système immunitaire, anti-infectieux, antiviral puissant (par exemple contre l’herpès) ;
  • stimulant général augmente le rythme cardiaque, hypertensif ;
  • tonique et harmonisant du système nerveux, anti-dépression, favorisant la concentration, l’action, l’ouverture au monde, la bienveillance, l’attention ;
  • antitussif.

huile-essentielle-menthe-poivree-flaconLes monoterpénols sont non toxiques et bien tolérés par la peau.

  •  le MENTHONE (15 à 35%), les isomenthone, pulégone, piperitone (< de 3%) de la famille des cétones monoterpéniques (ou monoterpénones) :
  •  Stimulant du système digestif. Le menthone, associé au LIMONÈNE (famille des monoterpènes) présent également dans la menthe poivrée (1 à 5%) est, comme l’essence de citron, cholagogue et cholérétique (favorisant la production et l’évacuation de la bile) et régénérant des cellules du foie et du pancréas ;
  • Respiratoire et mucolytique (décongestionne, fluidifie le mucus en excès) et plus ou moins antiviral et antibactérien surtout intestinal ;
  • Régénérateur et cicatrisant cutané, anticoagulant ;
  • Antiparasitaire ;
  • Lipolytique, il fait fondre les graisses, attention y compris celle du système nerveux à haute dose ;
  • Stimulant du système nerveux à faible dose, stupéfiante à forte dose.

Les cétones monoterpéniques, dont le menthone, font partie des molécules biochimiques qui peuvent être hépatotoxiques et neurotoxiques à forte dose [5]. Ils sont assez bien tolérés par la peau à dose physiologique.

  • Les ESTERS (2 à 20%) acétate de menthyle : relaxants, apaisants, calmants, antispasmodiques, sont bien tolérés par la peau.
  • les OXYDES (1 à 7%) 1,8-cinéole : expectorants, mucolytiques et anti-viraux, ils peuvent être asséchants pour la peau et les muqueuses, à éviter en cas de toux sèche.
  • Des traces (<1%) de SESQUITERPÈNES germacrène et β-caryophyllène : anti-inflammatoires, antifongiques bien tolérés par la peau.

huile-essentielle-menthe-poivree-feuilles2La composition biochimique d’une huile essentielle est susceptible d’évoluer en fonction des conditions de production. Une bonne huile essentielle de menthe poivrée doit respecter les proportions citées ici. L’étiquette devra présenter, le nom latin, la ou les parties extraites, le lieu de culture, la ou les principales molécules biochimiques, une date indicative de péremption. Choisissez un label bio ou assurez-vous d’une provenance de qualité, cultivée absolument sans pesticide !!! Une huile artisanale sans label peut être excellente.

Tous les usages de l’huile essentielle de menthe poivrée

Remède puissant et multifonctions, l’huile essentielle de menthe poivrée s’utilise en petites, voire très petites quantités dites « traces ». En raison de son côté très frais, voire piquant, et bien qu’elle puisse être utilisée pure dans certains cas, il est préférable de la diluer (huiles végétales, miel).  Pour les massages et applications locales, attention à l’hypothermie n’utilisez que sur de petites superficies cutanées. Elle est très efficace en inhalation également (pas avant 7 ans) et en diffusion occasionnelle.

La menthe poivrée est un remède imparable aux infections intestinales, digestion difficile, mauvaise haleine, transit ralenti, constipation, diarrhée, flatulences, nausées d’origines diverses Digestion, anti-nausée, infections intestinales (gastro), aérophagie

Tout comme l’essence de citron, la menthe poivrée est l’amie du foie. Elle le stimule, draine, régénère après des repas trop riches, des écarts à répétitions (alcool, sucre, gras, viandes…), des coups de stress… Elle est un remède imparable aux infections intestinales, digestion difficile, mauvaise haleine, transit ralenti, constipation, diarrhée, flatulences, nausées d’origines diverses : indigestion, transport, grossesse. Attention pour la grossesse pas avant le 4ème mois de la grossesse, en respiratoire ou application locale restreinte et ponctuelle et toujours sous contrôle d’un spécialiste. Elle peut ralentir la lactation.

→ Sucez 1 trace (passez le doigt à l’intérieur du bouchon) d’huile sur votre doigt. Gardez en bouche le plus longtemps possible avant d’avaler. Répétez autant que nécessaire.

→ En complément si besoin, vous pouvez masser votre ventre avec une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée diluée dans une cuillère à café d’huiles végétales ou d’une quelconque crème neutre à portée de main.

Bon à savoir : Prudence, si vous avez trop mangé ou trop bu, notamment pour le mal des transports, mais pas que, la menthe poivrée peut, comme effet bienveillant, vous inciter à vous alléger rapidement et donc provoquer le vomissement !!!

Brûlures

La menthe poivrée peut aussi être utilisée en cas de brûlures légères, après avoir passer la zone sous l’eau froide pendant un bon moment (5 à 15 minutes) :

→ Appliquez une goutte de menthe poivrée diluée dans une huile végétale ou du beurre de karité et appliquez autant que nécessaire (vous pouvez faire une compresse). La douleur doit s’estomper.

L'huile essentielle de menthe poivrée soulage les coups et blessuresChocs physiques, coups, blessures

La menthe poivrée est un antalgique puissant et évite la formation d’hématome si elle est appliquée immédiatement après le coup sans plaie ouverte !

→ Appliquez une seule goutte de menthe poivrée, pure ou légèrement diluée, tout de suite après le choc sur la zone traumatisée, une goutte pas plus !

Maux de tête, migraines

L'huile essentielle de menthe poivrée est très efficace contre la sinusiteAntalgique, elle est réputée très efficace pour soulager les maux de tête, son utilisation est donc encouragée si vous êtes sujets à migraines.

→ appliquez 1 seule goutte d’huile essentielle diluée dans une demie cuillère à café d’huile végétale (amande douce, jojoba, abricot…) sur vos tempes, dans le cou derrière les oreilles et massez légèrement. Attention aux yeux lors de son utilisation, lavez-vous bien les mains et n’en mettez jamais à côté. Pensez également à vous détendre, respirer profondément et boire de l’eau.

Concentration, Huile essentielle de menthe aide à retrouver son tonus, sa vitalité, sa confiancefatigues, chocs émotionnels, peurs, sommeil

Pour retrouver son tonus, sa vitalité, sa confiance et aussi son ment (he) al, ses objectifs, clarifier ses idées, stimuler l’intellect ou en cas de mauvaises nouvelles, peurs, grosse frayeur ou enfin problème d’endormissement :

→ Inhalez directement au flacon. En lien prioritaire avec le cerveau limbique (régulateur des émotions), la voie olfactive est idéale pour agir sur le système nerveux et psychoémotionnel et ainsi laisser l’huile essentielle de menthe poivrée agir selon votre besoin : se calmer, recentrer ses esprits, s’apaiser, s’endormir ou bien se stimuler, se tonifier, s’encourager ! Pensez à avoir une respiration lente et profonde.

→ En application locale : 1 goutte d’huile essentielle de menthe poivrée diluée dans une cuillère à café d’huile végétale à appliquer sur les poignets (très vascularisés). Ceci permet d’associer rapidement la voie sanguine à la voie respiratoire. Même si la simple inhalation amène aussi, par les poumons, les molécules aromatiques au réseau sanguin.

Une trace d'huile essentielle de menthe poivrée peut aider à s'endormirSommeil : même si elle est réputée tonifiante et dynamisante, pour certaines personnes au moment du coucher, une trace d’huile essentielle de menthe poivrée au milieu du front peut stopper le moulin à penser, aider au lâcher-prise et permettre de s’endormir enfin ! Autre méthode, déposez une petite goutte d’huile essentielle sur un sucre ou une cuillère de miel à mettre en bouche directement ou à mélanger dans une tisane bien remuée : en stimulant le foie, elle apaise aussi l’esprit.

L'huile essentielle de menthe poivrée peut vous aider à rester attentif en voitureConduite : en plus de vous arrêter régulièrement, pour rester attentif à la route lors de longs trajets, déposez 1 goutte sur votre tapis de sol ou sur les appuis-tête. Respirez, vous êtes stimulés.

 

Jambes lourdes, gonflées : circulation, œdèmes

En plus de boire régulièrement, bouger, respirer profondément, décroiser les jambes, les surélever dès que possible (mettre par exemple 2 petites briques ou des livres de 5 à 10 cm de hauteur sous les pieds de son lit), vous pouvez mélanger 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée dans le creux de votre main à un support gras (huiles végétales ou crème à portée de main) ou à un peu de gel d’aloe vera (frais) et masser vos jambes, du bas (chevilles) vers le haut des cuisses de 1 à 3 fois par jour.

L'huile essentielle de menthe poivrée est très efficace pour déboucher le nezNez bouchés, rhumes, sinusites, système immunitaire

Décongestionnante remarquable, aucun nez bouché n’y résiste ! Elle assainit le système respiratoire et aussi les intestins qui sont, avec la peau et les poumons, les premières barrières protégeant notre organisme et son système immunitaire. Par son action sur l’équilibre digestif, l’assainissement des voies pulmonaires, l’huile essentielle de menthe poivrée (encore comme le citron) est une alliée intéressante pour lutter contre les maladies virales et bactériennes.

Pour combattre les maux de l’hiver : petits et gros rhumes, bronchites, maux de gorge… Respirez directement au flacon ou versez 1 à 2 gouttes dans un bol d’eau chaude à inhaler avec une serviette sur la tête (évitez d’être proche de l’oeil). En complément par voie orale sous contrôle d’un spécialiste.

→ Sinusite : 1 goutte diluée dans une cuillère à café d’huiles végétales à masser légèrement le long des sinus du haut du front vers le haut du nez et surtout pas trop près de l’oeil ! Vous pouvez le faire aussi avec l’huile essentielle de ravintsara ou de saro.

Eczéma inflammatoire, psoriasis, urticaire, zona

L'huile essentielle de menthe poivrée est efficace sur psoriasis, eczema et autres problèmes de peauComme vu précédemment, elle est antalgique, anti-inflammatoire, antiprurigineuse et cicatrisante.

→ préparez  un mélange de 10 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée diluée dans 10 ml d’huiles végétales, de nigelle par exemple qui est antiseptique, anti-inflammatoire, antimycosique, antimicrobienne… idéale dans ce cas [3] [6]. Appliquez sur les zones à traiter 1 à 3 fois par jour. Faire des pauses thérapeutiques d’une semaine toutes les 3 semaines ou de 2 jours consécutifs par semaine. Ne pas utiliser sur du trop long terme et consultez un spécialiste pour un suivi adapté exactement à votre situation.

L'huile essentielle de menthe poivrée soigne les boutons notamment l’herpès labial, les piqûres d’insectes (moustique, araignée, aoûtat…) et d’ortiesHerpès labial et piqures d’insectes, orties…

Elle purifie et soigne les boutons notamment l’herpès labial, les piqûres d’insectes (moustique, araignée, aoûtat…) et d’orties.

→ Appliquez en local, sur les points de douleurs, une trace pure d’huile essentielle de menthe poivrée ou une goutte diluée dans une cuillère à café d’huile végétale aussi souvent que nécessaire.

→ Ou préparez un mélange d’huiles essentielles pures, selon le remède de Dominique Baudoux, pharmacien aromatologue, avec 0,5 ml de tanaisie annuelle (aussi appelée camomille bleue), 4 ml de géranium d’Égypte (aussi appelé rosat), 0,5 ml de menthe poivrée à appliquer localement 4 à 6 fois par jour [7].

En cuisine

Vous pouvez l’intégrer à vos préparations culinaires, si possible après cuisson et hors du feu pour les plats chauds. Idéal dans les gâteaux, les mousses au chocolat, les chocolats maison, les boissons rafraîchissantes… (attention c’est du mégaconcentré).

précautionsPrécautions d’utilisation de l’huile essentielle de menthe poivrée

Les principales précautions d’emploi sont :

Chez les enfants :

  • Pas avant 3 ans en application locale restreinte et ponctuelle diluée 1 à 5 % dans une huile végétale.
  • Pas avant 7 ans en inhalation, car risque de réaction respiratoire.

Pour rappel En cas de grossesse : pas avant le 4ème mois de la grossesse, en respiratoire ou application locale restreinte et ponctuelle et toujours sous contrôle d’un spécialiste. Elle peut ralentir la lactation.

Éviter dans le bain et sur des surfaces étendues du corps : l’effet refroidissant du menthol peut créer une hypothermie.

À utiliser de préférence diluée dans une huile végétale de 0,5 % à presque pure en locale à très très petite dose (trace ou 1 goutte maximum) selon la pathologie à traiter.

Avant une application, effectuer un test cutané au creux de votre bras pendant quelques heures, afin de prévenir toute réaction allergique.

En diffusion, à utiliser modérément, car elle contient des cétones monoterpéniques pouvant être neurotoxiques et hépatotoxiques à forte dose. Utiliser un nébulisateur (5 minutes par heure maximum) pour un effet thérapeutique optimum ou une goutte sur un support froid. Stopper si toux. Les animaux domestiques doivent pouvoir quitter la pièce de diffusion s’ils le souhaitent.

Pour une utilisation à plus ou moins long terme (peu conseillée) : faire des pauses thérapeutiques : 2  jours par semaine ou 1 semaine par mois.

Pour un usage parfaitement adapté à votre situation : demander l’avis d’un spécialiste.

AttentionContre-indications

  •  Proscrit chez les femmes allaitantes, car elle stoppe la lactation.
  •  Avec précautions et occasionnellement chez les femmes enceintes à partir du 4ème mois de grossesse.
  •  Ne pas utiliser du tout pour les enfants avant l’âge de 3 ans.
  •  Ne pas utiliser en inhalation pour les enfants avant l’âge de 7 ans.
  •  Ne jamais appliquer sur des zones étendues du corps, car il y a des risques d’hypothermie.
  •  Ne pas utiliser en cas de pathologies hépatiques et biliaires, calculs biliaires.
  •  Éviter chez les personnes âgées.

Attention aux autres huiles essentielles de menthe ! Ne pas substituer l’huile essentielle de menthe poivrée par d’autres huiles essentielles de menthe comme les menthes : verte, des champs, pouliot (très toxique), citronnée ou bergamote, nanah… Elles n’ont pas les mêmes propriétés ni la même utilisation !

De manière générale : ne jamais mettre d’huiles essentielles dans les yeux, les oreilles ou sur les muqueuses. Demander toujours l’avis d’un spécialiste pour un usage en interne. Respecter les doses physiologiques.

Et vous, avez-vous déjà utilisé l’huile essentielle de menthe poivrée ? L’aimez-vous ? Avez-vous des conseils, expériences à partager ?


Bibliographie

 [1] http://www.crystalinks.com/egyptmedicine.html

[2] http://alambic-inox.com/informations/rendements.html

[3] « Les huiles essentielles, c’est la Vie » de Joëlle Le Guehennec aux éditions – page 98, 102 – septembre 2017 Éditions First.

[4] « Ma Bible des Huiles Essentielles » de Danièle Festy – page 106 – 2016 Leduc. s Éditions.

[5] « Rapport final sur l’évaluation de l’innocuité de l’huile Mentha Piperita (menthe poivrée), de l’extrait de feuille Mentha Piperita (menthe poivrée), de la feuille Mentha Piperita (menthe poivrée) et de l’eau de feuille Mentha Piperita (menthe poivrée).

[6] “Les huiles végétales” de Chantal et Lionel Clergeaud – page 106 – 2008 Éditions Douce Alternative Amyris

[7] “Le formulaire pratique pour le prescripteur d’aromathérapie et le conseil pharmaceutique 2017” de Dominique Baudoux, pharmacien aromatologue.

Sources additionnelles

 E.F.A.I. École Française d’Aromathérapie Intégrative

– “L’aromathérapie exactement” de Pierre Franchomme et Daniel Pénoël aux éditions Roger Jollois sorti en 2001.

 

Important ! Ces informations sont communiquées à titre informatif et non pas professionnel. Elles n’ont pas pour vocation à remplacer une visite médicale et un diagnostic personnalisé réalisé par un expert de santé tel un médecin, seul à même de le réaliser légalement et d’effectuer des prescriptions adaptées à votre situation médicale et votre situation particulière.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le ! Cela nous aidera à en écrire d'autres ! Et cela intéressera surement vos amis !

32 Partages
Partagez30
Tweetez
Enregistrer2
WhatsApp
Email