Prenez soin de vous avec le sourire !

Huile essentielle de Ravintsara : L’indispensable de l’Hiver pour toute la famille

Remarquablement efficace contre toutes les pathologies de la sphère ORL (sinusite, otite, rhume, grippe…), c’est l’huile essentielle antivirale et respiratoire par excellence ! Elle est aussi antibactérienne à très large spectre et stimulante du système immunitaire. Très complète, véritable star de l’aromathérapie, elle révèle encore d’autres vertus et convient parfaitement aux plus jeunes comme aux plus âgés.

Son origine

Attention aux confusions !
Ravensare/Ravintsare

Leurs noms proches et leur pays commun de production (Madagascar) engendrent une grande confusion [2].  Même dans certains ouvrages référents, il n’est pas rare de trouver l’un à la place de l’autre.

Le ravensare ravensara aromatica est endémique (originaire depuis toujours) de Madagascar. Moins utilisée, son huile essentielle possède des vertus thérapeutiques intéressantes. Contrairement au ravintsare/ra, elle n’est pas respiratoire.

Enfin, il existe un autre arbre homonyme : le ravensare anisata aux propriétés encore différentes, dites hormone-like (imitant nos hormones).

La composition biochimique et l’usage des trois sont bien différents.

Feuille de ravintsaraSi dans son nom latin cinnamomum camphora cineoliferum, on trouve le mot camphre, c’est que l’arbre d’origine est issu de l’espèce des camphriers du Japon, de Chine et de Taïwan qui produisent 40 à 50 % du camphre mondial. Les ravintsara malgaches eux n’en produisent presque pas et donnent, au contraire, une huile essentielle d’une rare douceur [1].

Cet arbre fait partie de la famille des lauracées comme les camphriers, les lauriers, les canneliers… À l’écorce rouge, au feuillage touffu, il mesure 5 à 8 mètres et peut atteindre jusqu’à 15 mètres. Cultivé ou sauvage, il aime les climats tropicaux et pousse sur des terres humides et ensoleillées. Ses fleurs vertes se composent de 3 pétales. Son fruit est une baie divisée en 6, où dans chaque partie se trouve une graine. Ses feuilles sont sombres, ovales, larges, persistantes, coriaces, lisses et brillent en surface.

En aromathérapie, c’est la distillation à la vapeur d’eau de ses feuilles, riches en huile essentielle, qui donnera l’huile essentielle de ravintsara, fluide et d’un jaune très clair, quasiment incolore. Son odeur est douce et épicée. Il faut 100 kilos de feuilles pour produire 800 ml d’huile essentielle.

Ses principes actifs

La synergie de toutes ses molécules en fait une anti-virale exceptionnelle, une anti-infectieuse et antibiotique remarquable, renforçant l’immunité, luttant contre l’écoulement nasal et facilitant la toux. Équilibrante psychique, antidouleur et antispasmodique, elle aide aussi au drainage lymphatique et à la récupération musculaire. Enfin elle est aussi performante pour soigner toutes les infections de la peau.

La ravintsara procure de mutiples bienfaits

Ses propriétés :

  • Grâce à son fort pourcentage (50 à 70 %) d’eucalyptol (aussi appelé 1,8 cinéole), molécules aromatiques de la famille des oxydes, elle développe de puissantes qualités expectorante, mucolytique et antivirale.
  • Ses monoterpènes (20 à 25 %) comme le sabinène, l’a-pinène, le B-pinène la rendent également très performante en tant que stimulant général, antibactérien, décongestionnant et assainissant des voies respiratoires.
  • Ses monoterpénols (7 à 15 %), stimulants du système immunitaire et antiviral, sont aussi des régénérants cutanés lui donnant son exceptionnelle tolérance sur la peau.
  • Enfin, ses sesquiterpènes (3 à 10 %), en moindre quantité, allieront vertus anti-inflammatoire [3], anti-viral et anti-bactérien et vertus régulatrices du système nerveux.

Bon à savoir : elle peut-être remplacée par l’huile essentielle de saro cinnamosma fragans, diminutif de « mandravasarotra » (toujours à prendre bio). Endémique de Madagascar elle possède quasiment les mêmes vertus et sa composition biochimique est très proche.

La composition biochimique d’une huile essentielle est susceptible d’évoluer en fonction des conditions de production. Une bonne huile essentielle de ravintsara doit respecter les proportions citées ici. L’étiquette devra présenter, le nom latin, la ou les parties distillées, le lieu de culture, la ou les principales molécules biochimiques, une date indicative de péremption. Choisissez un label bio de préférence ou assurez-vous d’une provenance de qualité (des produits artisanaux sans label peuvent être excellents !).

Il est rare de trouver des produits aromathérapiques aussi complets, très bien tolérés par la peau, adaptés à tous les âges et d’une odeur agréable !

Usages

Son innocuité étant reconnue, elle peut s’utiliser de différentes manières :

  • En massage et en application locale, on l’utilisera diluée (voir précautions).
  • Dans le bain, de 1 à 5 gouttes maximum pour un bain adulte, la moitié pour un bain enfant (à partir de 6 mois). Les huiles essentielles n’étant pas miscibles à l’eau, mélangez-les à un dispersant comme du savon, un gel douche ou du solubol (produit spécialement conçu pour).
  • En diffusion, utilisez un nébulisateur pour un effet thérapeutique optimum.

En interne, toujours demander l’avis d’un spécialiste.

ÉpidémLa ravintsara fait des merveilles sur les affections ORL et la grippeie des Infections ORL, Grippe, Rhume, Sinusite, Rhinite…

Une des plus fiables et reconnues des anti-virales, couplées à toutes les propriétés citées précédemment (expectorante, immunostimulante, antidouleur…), elle est absolument parfaite pour éviter ou éradiquer les épidémies des infections ORL, soulager les symptômes (encombrements des bronches, du nez, maux de tête ou de gorge, toux grasse, fatigue…) des enfants aux adultes, participer à une guérison rapide et assainir la maison ou votre lieu de travail en stoppant la propagation des virus.

Exemples d’application :

  • Sur la peau, appliquez 3 gouttes pures ou diluées dans une cuillère à café d’huile végétale bio (amande douce, jojoba…) et massez en bas du dos, le long de la colonne vertébrale et sur la poitrine, 4 à 5 fois par jour, jusqu’à amélioration
  • En diffusion, elle purifiera votre atmosphère et contribuera à vous guérir et protéger des virus. Versez 5 à 10 gouttes dans un nébulisateur, 5 minutes 1 à 4 fois par heure. En présence d’un animal, assurez-vous que celui-ci puisse quitter la pièce s’il le souhaite, celui ne supportant pas forcément la diffusion d’huiles essentielles.
  • Pour la voie interne, et comme pour toutes les huiles essentielles, il est fortement recommandé de demander l’avis d’un spécialiste avant utilisation pour le dosage et la posologie. 

L'huile essentielle de Ravintsara soigne les infections cutanéesInfections cutanées : herpès, zona, furoncle, acné, eczéma, démangeaisons

Ses vertus antibactérienne, anti-inflammatoire et cicatrisante assainissent, soignent et revitalisent les peaux fatiguées et à problèmes.

Appliquez en local sur les zones concernées, 1 à 3 gouttes d’huiles essentielles pures ou diluées dans une cuillère à café d’huile végétale bio. Pour un usage régulier, vous pouvez préparer en avance un mélange d’huile essentielle (5 à 20 %) et d’huiles végétales.

Le ravintsara constitue un excellent soin aromatique pour les personnes souffrant de déficience immunitaireStimulant immunitaire

Excellent soin aromatique pour les personnes souffrant de déficience immunitaire installée ou passagère.

En massages, faites un mélange d’huile essentielle de ravintsara (10 à 30 %) et d’huiles végétales bio. Appliquez dans le dos, le long de la colonne, sur les pieds, les poignets aussi souvent que nécessaire. Vous pouvez également diluer les huiles essentielles avec du gel douche ou autre dispersant dans un bain. Enfin respirer le ravintsara au flacon ou via un diffuseur apporte aussi de grands bienfaits.

Certains thérapeutes l’utilisent comme traitement de choc, en soutien aux traitements allopathiques, contre des maladies importantes telles que le sida, la mononucléose… [4]

Équilibrant Nerveux : dépression, fatigue, angoisse, anxiété, convalescence…

Neurotonique, stimulante mais pas excitante, son utilisation aide à retrouver : énergie, confiance, créativité, idées positives, envie, concentration, bon sommeil…
L’huile essentielle de ravintsara aide à retrouver confiance, créativité, idées positives, envie, concentration, bon sommeil…

  • À inhaler en respirant directement au flacon, ou en utilisant un diffuseur pour une pénétration olfactive optimale. Directement en lien avec le cerveau limbique (régulateur des émotions), la voie olfactive est royale pour agir sur le système nerveux et psychoémotionnel et ainsi : apaiser, stimuler, encourager, faciliter le sommeil…
  • En massages ou en application locale : toujours diluée dans une huile végétale par voie cutanée entre 5 et 30 % selon votre sensibilité. Appliquez sur les poignets (très vascularisés) ou dans le cou aussi souvent que nécessaire. Ceci permet d’associer rapidement la voie sanguine à la voie respiratoire. Même si la simple inhalation amène aussi, par les poumons, les molécules aromatiques au réseau sanguin.
  • Dans le bain, versez 4, 5 gouttes  mélangées à un dispersant (savon, shampoing, gel douche, solubol…) et profitez-en pour vous détendre tout en rechargeant vos batteries.

L’huile essentielle d’hélichryse italienne peut également être très efficace sur le sujet, de même que la sophrologie peut être d’un grand soutien.

le ravintsara favorise l’élimination des graisses et lutte contre la rétention d’eauMinceur et Circulation : drainage lymphatique

Cardio-vasculaire et circulatoire, elle favorise l’élimination des graisses et lutte contre la rétention d’eau, contribuant ainsi à améliorer la santé et la silhouette !

En massage, faites un mélange d’huile essentielle de ravintsara (10 à 20 %) et d’huiles végétales. Appliquez sur les zones concernées : cuisses, mollets, bras… 1 à 2 fois par jour. Vous pouvez alterner avec de l’huile essentielle de cade (attention, la posologie n’est pas la même).

La ravintsara aide à soulager les douleurs musculairesDécontractant Musculaire et Articulaire

Elle est utile aussi pour récupérer après un effort et soulager les douleurs musculaires ou articulaires. En massage, faites un mélange de 10 à 20 % d’huile essentielle de ravintsara dans le reste d’huiles végétales et appliquez sur les zones à traiter. À utiliser également dans le bain à diluer dans un dispersant.

Pensez aussi à l’utilisation de l’huile essentielle de Gaulthérie ou au baume du Tigre pour vos douleurs musculaires.

précautionsPrécautions d’utilisation

Comme vu précédemment, l’huile essentielle de ravintsara est une « gentille » et son utilisation facile est adaptée à toute la famille. Même si elle est extrêmement bien tolérée par voie cutanée, orale ou rectale, à tout âge, il convient de rester prudent.

Pour tout usage, diluez-la à raison de 5 à 30 % d’huile essentielle pour le reste en huile végétale.

Sur un traitement à plus ou moins long terme, même si elle est douce, faites quelques pauses : 2  jours par semaine ou 1 semaine par mois.

Avant application, effectuez un test cutané au creux de votre bras pendant quelques heures, afin de prévenir toute réaction allergique.

Demandez l’avis d’un spécialiste, surtout pour une prise en interne.

AttentionContre-indications

L’huile essentielle de ravintsara ne doit pas contenir plus de 1 % grand maximum de camphre !

Il n’y a pas de contre-indications à dose physiologique. Par prudence, on ne l’utilisera pas chez les petits enfants avant l’âge de 6 mois et avec précautions chez les femmes enceintes, toujours avec l’avis d’un spécialiste.

D’une manière générale et également pour le ravintsara : il ne faut jamais mettre d’huiles essentielles dans les yeux, les oreilles ou sur les muqueuses. Demandez toujours l’avis d’un spécialiste pour un usage en interne. Respectez les doses physiologiques.

 

Et vous, avez-vous déjà utilisé l’huile essentielle de ravintsara? Avez-vous des conseils à partager?


Bibliographie

[1]  « L’huile essentielle de ravintsara : une action antivirale prometteuse. » – Mémoire de fin de formation Hippocratus – page 7 – Nathalie Lejeune – avril 2012.

[2] « Ravensara aromatica ou Ravintsara : une confusion qui perdure parmi les distributeurs d’huiles essentielles en Europe et en Amérique du Nord » – Revue Phytothérapie 2012.

[3] Effets anti-inflammatoires et antioxydants in vitro des extraits de Cinnamomum camphora. Études du Department of Pharmacology, College of Medicine, Cheju National University, Ara-1 dong, Jeju 690-756, South Korea – janvier 2016.

[4] « Ma Bible des Huiles Essentielles » de Danièle Festy – page 118 – 2016 Leduc. s Éditions.

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Huile essentielle de Ravintsara : L’indispensable de l’Hiver pour toute la famille"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
wpDiscuz

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le ! Cela nous aidera à en écrire d'autres ! Et cela intéressera surement vos amis !

35 Partages
Partagez33
Tweetez
Enregistrer2
WhatsApp
Email