L’Huile Essentielle d’Arbre à Thé ou Tea Tree : l’antibiotique naturel des huiles essentielles

Tea tree ou arbre à thé, une huile essentielle indispensableEfficace dans les soins d’un grand nombre d’infections (ORL, rhumes, problèmes cutanés divers, blessures, mycoses, cystites, effets de la radiothérapie…), l’huile essentielle de Tea Tree (ou Arbre à thé) est une incontournable aromatique parmi les huiles essentielles en aromathérapie.

Son origine et description botanique

Attention aux confusions parmi les produits !

En anglais, et notamment en Australie, où poussent différents arbres du genre « Mélaleuque »*, sont aussi nommées « Tea Tree » d’autres plantes telles que : le théier (camellia sinenesis) ou le manuka (leptospermum scoparium). Or bien entendu, le thé que l’on boit n’a rien à voir avec le Tea Tree !

Rappelons également que l’huile essentielle de Niaouli (melaleuca quiquinervia) est nommée « Tea Tree » ou « Arbre à Thé » dans certaines régions du monde. Et même si l’huile essentielle d’Arbre à Thé (melaleuca alternifolia) est proche, dans l’appellation et l’origine, de celle de Niaouli, ces huiles essentielles sont différentes.

Comme toujours on se réfère au nom latin pour être sûr d’utiliser la bonne plante !

*Le nom « Mélaleuque » tiré du grec signifie « noir » et « blanc.

L’huile essentielle d’Arbre à Thé est plus connue sous le nom anglais de Tea Tree (nous utiliserons les deux termes dans cet article). Son nom latin, Melaleuca Alternifolia, signifie Mélaleuque (tiré du grec : arbre « noir et blanc ») à feuilles alternées.

De la famille des Myrtacées, c’est un arbre qui pousse en Australie, il aime la chaleur et les marécages. Assez petit, il mesure entre 3 et 6 mètres de haut. Son feuillage est en forme d’épine, son écorce douce et claire se détache comme des feuilles de papier. Au vu du succès croissant de ses vertus thérapeutiques, sa récolte à l’état sauvage ne suffit plus et il est cultivé aujourd’hui « … en Australie-Occidentale, au Queensland et en Nouvelle-Galles du Sud, bien que la majorité se trouve en Nouvelle-Galles du Sud autour de la région de Lismore » [1]. Ses graines sont minuscules, la première récolte se fait entre un et trois ans après plantation.

L’huile essentielle de tea tree ou arbre à thé est utilisée depuis longtemps pour ses propriétésEn aromathérapie, ce sont ses feuilles vertes, bien fraîches à l’odeur camphrée qui sont mises en distillation environ 3 heures. Il en faut 100 kilos pour obtenir 1 à 2 grammes d’huile essentielle. Son odeur est agréable, aromatique, boisée et dite « terpénique » ou résineuse. Sa couleur est incolore à jaune vert et sa consistance fluide, transparente et légère. Elle s’oxyde vite et une couleur plus foncée qu’à l’origine peut présumer une péremption du produit.

Les aborigènes d’Australie soignaient presque tout (rhumes, blessures, problèmes de peau, infections…) avec ses feuilles, en inhalation, en cataplasme, etc. Plus tard, elle fut également un remède pour les soldats blessés et ceux qui la récoltaient étaient exempts de service militaire.

Depuis 1920, en dehors de l’aromathérapie où elle excelle, elle est la plus étudiée scientifiquement des huiles essentielles, notamment en vue de remplacer les produits antibiotiques pharmaceutiques aux effets secondaires dévastateurs pour notre équilibre physiologique vital.

Alerte

Précautions et contre-indications

 

  • À utiliser de préférence diluée dans une huile végétale de 3 à 50 % à presque pure selon votre sensibilité et la pathologie à traiter.
  • Attention à la couleur : si elle devient plus foncée qu’à l’origine, il se peut qu’elle soit trop vieille et oxydée, elle devient alors irritante pour l’épiderme et ne doit pas être utilisée.
  • Avant une application, effectuer un test cutané au creux de votre bras pendant quelques heures, afin de prévenir toute réaction allergique.
  • En diffusion, stopper si toux. Les animaux domestiques doivent pouvoir quitter la pièce de diffusion s’ils le souhaitent.
  • Pour une utilisation à plus ou moins long terme : faire des pauses thérapeutiques : 2 jours/semaine ou 1 semaine/mois.

Pour un usage parfaitement adapté à votre situation : demander l’avis d’un spécialiste.

Contre indications

  • Avec prudence chez les personnes asthmatiques et épileptiques.
  • Enfants : Pas avant 1 an avec une posologie adaptée.
  • Femme enceinte : non à éviter, car utéro-tonique.
  • De manière générale : ne jamais mettre d’huiles essentielles dans les yeux, les oreilles ou sur les muqueuses. Demander toujours l’avis d’un spécialiste pour un usage en interne. Respecter les doses physiologiques.

Propriétés, usages et utilisation du Tea Tree

Composée d’environ 55 types de molécules actives différentes, aux propriétés multiples, régénérante cutanée, anti-infectieuse puissante, bactéricide, antivirale, antifongique et antiparasitaire, anti-inflammatoire [2], elle est formidable d’efficacité dans le traitement de tous les bobos de la peau, de la bouche, de la sphère ORL, urinaire et vaginale.

Soins cutanés

Le tea tree peut être utilisé pour un panaris ou un pied d'athlètePied d’athlète, panaris

→ Préparer un mélange de 3 % (8 gouttes) dilué dans 10 ml d’huiles végétales bio (Nigelle par exemple) et appliquer sur la zone concernée 2 à 3 fois par jour jusqu’à disparition. Surveiller également l’équilibre intestinal, éventuellement faire un bilan sanguin et si besoin prendre des probiotiques.

Le Tea tree est utile sur les plaies et blessuresPlaies et blessures

→ Utiliser un hydrolat de Tea Tree déjà prêt dans le commerce ou préparé par vous-même (50 gouttes dans 50 ml d’eau de source pure, eau en bouteille à bien agiter avant emploi). Pulvériser l’hydrolat sur la plaie ou blessure pour nettoyer et désinfecter. Appliquer ensuite un mélange de 5 % (= environ 10 gouttes) dans un flacon de 10 ml de liquide végétal (Nigelle par exemple) et appliquer sur les zones concernées jusqu’à disparition.

Utilisez le tea tree contre l'acnéAcné, furoncle

→ Préparer un mélange de 5 % (13 gouttes) dilué dans 10 ml d’huile végétale bio (Nigelle par exemple) et appliquer, uniquement sur les boutons (pour laisser la peau respirer autour), 2 à 3 fois par jour jusqu’à disparition.

Mycose vaginale

→ 1 goutte ou 2 dans la culotte ou sur un protège-slip !

→ Ou préparer un mélange 50 % de Tea Tree et 50 % huile végétale bio (jojoba par exemple) et imbiber 8 à 10 gouttes sur un tampon hygiénique (bio !) à garder 1 heure 2 fois par jour.

La même utilisation peut être faite avec les huiles essentielles de Bois de Rose, de Géranium Bourbon ou de Lavande.

Le tea tree est efficace contre Eczéma, mycose, parasitose, prurit anal, érythème fessierEczéma, mycose, parasitose, prurit anal, érythème fessier…

→ Préparer un mélange de 10 % (25 gouttes) dilué dans le reste en huiles végétales bio (Nigelle ou beurre de karité par exemple) et appliquer sur les zones concernées jusqu’à disparition. Attention, cette solution n’est pas à appliquer pour un bébé, lisez plutôt dans ce cas nos conseils sur l’érythème fessier du nourrisson.

Le tea tree peut être utilisé contre la varicelleVaricelle

→ Préparer un « talc aromatique » selon la recette de l’aromathérapeute Joëlle Le Guehennec « … dans une sucrière par exemple avec du carbonate de calcium ou de l’argile blanche surfine auquel vous ajoutez 50 gouttes de Tea Tree. Secouez le flacon jusqu’à parfaite absorption. Saupoudrez plusieurs fois par jour pour soulager les démangeaisons. »[2]

Le tea tree est efficace pour les herpès et les boutons de fièvreHerpès labial, buccal, bouton de fièvre

→ Appliquer pure ou un mélange 50 % de Tea Tree et de 50 % huile végétale bio (Nigelle par exemple) uniquement sur l’herpès (pour laisser la peau respirer autour), avec une utilisation plusieurs fois (toutes les 2 h par exemple) par jour jusqu’à disparition.

Le tea tree est très efficace contre les piqures d'insecte et de moustiquePiqûre d’insecte : moustique, fourmi, araignée

→ Plutôt que de vous encombrer de produits spécifiques, appliquer le pur, ou très très légèrement dilué, sur la piqure, 2 à 5 fois par jour jusqu’à disparition.

 

Le tea tree protège la peau des rayons ultraviolets et des lésions (radiodermites) occasionnées par la radiothérapieRadio protectrice cutanée

Elle protège la peau des rayons ultraviolets et des lésions (radiodermites) occasionnées par la radiothérapie. Elle s’avère en cela utile pour accompagner la prise d’une simple radiographie jusqu’aux traitements plus intensifs des cancers.

De préférence 20 minutes avant la séance (aucune incidence sur les résultats), appliquer pures 2 ou 3 gouttes sur la zone concernée.

→ Tout de suite après la séance, appliquer à nouveau 2 ou 3 gouttes diluées dans la moitié d’une huile végétale cicatrisante et anti-brûlure comme celles de Rose Musquée, Germe de blé, Millepertuis ou encore de macérât huileux de Calendula [3]. Renouveler plusieurs fois dans la journée.

Bon à savoir : le Niaouli (Melaleuca Quinquenervia) possède les mêmes vertus radioprotectrices. Elle peut être utilisée de la même manière, avec le désavantage d’être contre-indiquée dans les maladies hormono-dépendantes.

Soins buccaux

Le tea tree peut traiter aphte, gingivite, abcès dentaire t ulcère buccalAphte, gingivite, abcès dentaire, ulcère buccal

→ Appliquer pur ou avec un peu d’huile de Coco (excellente pour l’hygiène buccale tout comme l’huile de Tournesol), sur la partie infectée. Faire également des bains de bouche avec ce même mélange (ou à mélanger avec de l’eau si pas d’huile de Coco), à mixer en bouche 5 minutes et recracher. Rincer la bouche à l’eau tiède. Éviter de se brosser les dents juste après. Si goût désagréable, ajouter 1 petite goutte d’huile essentielle de menthe poivrée ou de citron, haleine fraîche assurée !

Le tea tree permet de blanchir les dents tachéesDents tachées

Elle est également réputée pour redonner blancheur aux dents colorées par le café ou la cigarette !

→ 1 goutte sur le dentifrice et/ou en bain de bouche de temps en temps comme expliqué ci-dessus. Faire des pauses de 2 jours par semaine ou d’une semaine par mois.

Soins capillaires

Utilisez du tea tree pour vous débarasser des pélicullesPrurit du cuir chevelu, pellicules, pityriasis (infection fongique du cuir chevelu)

Comme l’huile essentielle de Bois de Cade, elle régule la production de sébum et régénère la peau. Privés de « nourriture », les champignons qui provoquent démangeaisons et sècheresse de la peau disparaissent. Le cuir chevelu retrouve son équilibre et vous évite d’acheter des produits onéreux !

→ Mélanger (énergiquement) 10 ml de Tea Tree à 250 ml d’un shampoing neutre (bio de préférence). Appliquer en faisant attention aux yeux. Laisser agir quelques minutes. Rincer. Remplacer 1 ou 2 ml de Tea Tree par de l’huile essentielle de Pamplemousse ou d’Ylang Ylang pour un parfum plus à votre goût.

Le tea tree est parfait pour lutter contre les poux des enfantsPoux

On connaît la traditionnelle huile essentielle de Lavande ou Lavandin pour éradiquer ces vilains parasites. Et bien, le Tea Tree vient là aussi remplir le contrat avec succès !

→ Préparer un mélange capillaire comme expliqué ci-dessus ou bien ajouter directement 2 gouttes dans votre main à votre shampoing. Laisser poser 5 minutes. Faire un shampoing tous les jours pendant une semaine. Attention aux yeux !

En synergie avec 1 goutte de Clou de girofle et 1 goutte de Lavandin, la victoire est assurée. Vous en avez fini d’avoir à acheter des produits du commerce remplis de composés chimiques !

Système immunitaire et infections ORL

Immunostimulantes, antivirales et antibactériennes, ses propriétés lui permettent de renforcer efficacement le système immunitaire et redonne énergie et vitalité.

Encore une fois comme l’huile essentielle de Niaouli, son utilisation est parfaite pour toutes les infections de la sphère ORL et indispensable lors de voyages en pays chauds aux virus inconnus.

Le tea tree traite les rhumes, grippes et autres infections ORLRhume, Sinusite, Otite, Bronchite, Grippe…

Assainissante du système respiratoire, anti-infectieuse à large spectre et stimulante générale, son utilisation est idéale pour prévenir et traiter toutes les infections de la sphère ORL.

→ En prévention, 1 goutte pure sur les poignets 1 à 3 fois dans la journée.

→ En curatif, augmenter l’application de 3 à 5 gouttes pures toutes les heures sur les poignets. Si besoin de plus, car pas d’amélioration, préparer un mélange à 50 % de Tea Tree pour le reste d’une huile végétale. Appliquer le mélange sur le cou, derrière les oreilles (notamment pour les otites), le thorax, le dos, le dessous des pieds, les avant-bras, toutes les heures !

→ Diffuser 5 à 10 gouttes dans un nébulisateur pour purifier l’air et éviter la contamination et la propagation du virus.

Le tea tree est efficace pour renforcer le système immunitaire et en prévention voyageSystème immunitaire et Prévention Voyage

Même application que pour les infections ORL expliquées ci-dessus.

→ En cas de grosse fatigue dans un bain ou sous la douche, ajouter 5 gouttes à votre gel douche et savonner ou bien faire mousser le mélange produit sous le robinet de la baignoire et profiter d’un bon ressourcement (ne pas frotter les yeux et les muqueuses).

→ Diffuser 5 à 10 gouttes dans un nébulisateur d’huiles essentielles.

Puissante anti-infectieuse, elle est utile pour les infections urinaires et les cystitesInfections urinaires

Puissante anti-infectieuse aussi bien intestinale qu’urinaire, elle apporte un soutien complémentaire dans le traitement des cystites. Chez les femmes, l’appareil urinaire est proche des intestins et se contamine ainsi parfois plus facilement par ce dernier.

Masser, un mélange à 50 % huile végétale et 50 % de Tea Tree, sur le ventre, le bas-ventre et les reins. Faire des mouvements en forme de ∞ plusieurs fois dans la journée.

Composition du Tea TreeLes Principes actifs du Tea Tree (melaleuca alternifolia)

  • Les MONOTERPÈNES (40 à 45 %) avec les gamma-terpinènes (15 à 30 %), les alpha-terpinènes (5 à 13 %), les alpha-pinènes (3 à 4 %), les terpinolènes (3 à 4 %), paracymènes, limonènes, myrcènes, bêta-pinènes, bêta-phellandrènes, alpha-thujènes, alpha-phellandrènes, sabinènes… (< de 1 %) : puissants stimulants généraux, antibactériens, décongestionnants et assainissants des voies respiratoires.
  • Les MONOTERPÉNOLS (45 à 50 %) dont les terpinéols-4 (25 à 45 %) les alpha-terpinéols (2 à 8 %) : anti-infectieux, stimulants immunitaires.
  • Les SESQUITERPÈNES (4 à 5 %) dont les beta-cadinènes (3 %), les aromadendrènes (<3 %), les lédènes, béta-caryophyllènes, delta-cadinènes, alpha-copaènes (< de 1 %) : anti-inflammatoires, antifongiques.
  • Les SESQUITERPÉNOLS (1 à 2 %) dont les globulols et les viridiflorol (< de 1 %), régénérateurs cutanés.

La composition biochimique est susceptible d’évoluer en fonction des conditions de production. De bons produits d’huiles essentielles d’Arbre à thé doivent respecter les proportions citées ici. L’étiquette du produit devra présenter, le nom latin, la ou les parties extraites, le lieu de culture, la ou les principales molécules biochimiques, une date indicative de péremption. Choisissez un produit bio ou assurez-vous d’une provenance de qualité, cultivée absolument sans pesticide. Un produit artisanal sans label peut être excellent.

 

Et vous, avez-vous déjà utilisé l’huile essentielle de Tea Tree ? L’aimez-vous ? Avez-vous des conseils, expériences à partager ?


Bibliographie

[1] Melaleuca alternifolia (Arbre à thé) : une revue des propriétés antimicrobiennes et autres propriétés médicinales.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1360273/

[2] « Les huiles essentielles, c’est la Vie » de Joëlle Le Guehennec aux éditions – page 112 – 118 – septembre 2017 Éditions First.

 [3] « Les huiles végétales » de Chantal et Lionel Clergeaud – page 61 – 2008 Éditions Douce Alternative Amyris

Sources

E.F.A.I., École Française d’Aromathérapie Intégrative

– « L’aromathérapie exactement » de Pierre Franchomme et Daniel Pénoël aux éditions Roger Jollois sorti en 2001.

Important ! Ces informations sont communiquées à titre informatif et non pas professionnel. Elles n’ont pas pour vocation à remplacer une visite médicale et un diagnostic personnalisé réalisé par un expert de santé tel un médecin, seul à même de le réaliser légalement et d’effectuer des prescriptions adaptées à votre situation médicale et votre situation particulière.
L’Huile Essentielle d’Arbre à Thé ou Tea Tree : l'antibiotique naturel des huiles essentielles
  • Avis des lecteurs
  • Évalué 4.9 étoiles
    4.9 / 5(72 )
  • Votre avis


Les commentaires sont fermés.

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le ! Cela nous aidera à en écrire d'autres ! Et cela intéressera surement vos amis !

2K Partages
Partagez2K
Tweetez
Enregistrer53
Email